Heures supplémentaires défiscalisées, le retour ?

Une nouvelle version de la défiscalisation des heures supplémentaires, mesure phare du mandat de Nicolas Sarkozy, serait à l'étude à Bercy.

Heures supplémentaires défiscalisées, le retour ?
Les heures supplémentaires pourraient bientôt être de nouveau défiscalisées

La défiscalisation des heures supplémentaires mise en place par le gouvernement Sarkozy et supprimée par François Hollande lors de son arrivée à la présidence de la République pourrait être réinstituée.

 

La décision de supprimer le dispositif avait déjà été récemment remise en question par un l'élu PS Thierry Mandon qui estimait que son parti est allé "un peu vite (...) sur la suppression de la non-imposition des heures supplémentaires". L'élu de l'Essonne propose de réfléchir à une défiscalisation des heures supplémentaires plus ajustée à la situation de chaque salarié et entreprise.

 

Une révision de la défiscalisation des heures supplémentaires serait déjà en préparation à Bercy selon plusieurs quotidiens nationaux. La mesure permettrait d'alléger le poids fiscal qui pèse sur les contribuables français. La défiscalisation des heures supplémentaires avait, à l'époque de l'arrivée au pouvoir de François Hollande, été pointée du doigt comme pesant trop lourd sur les dépenses publiques. La défiscalisation des heures supplémentaires "nouvelle version" devrait être moins coûteuse et ne concerner que les PME et PMI sans concerner les grandes entreprises. Therry Mandon propose également par exemple, l'instauration de paliers en-deçà desquels le salarié bénéficierait de la défiscalisation. Les exonérations de charges fiscales, présentent dans la mesure du gouvernement Sarkozy ne devraient elles pas être réintroduites.

 

La nouvelle mesure marque une volonté de regagner le coeur de l'électorat des classes moyennes et populaires mais le choix est tout de même risqué car il marque un sérieux retour en arrière politique en rétablissant une mesure phare du gouvernement Sarkozy.

 

De nombreuses voix politiques se sont déjà faites entendre en faveur de cette nouvelle version de la défiscalisation des heuress sup' tandis que le Ministre du Travail, Michel Sapin, s'y est montré farouchement opposé et Bruno le Roux, président du groupe socialiste à l'Assemblée Nationale, assure que la mesure n'est absolument pas à l'ordre du jour.

 

L'affaire reste donc floue, et il faudra certainement attendre une annonce officielle pour en savoir plus.

Vous souhaitez réduire vos impôts?

Demandez votre simulation gratuite et Sans Engagement

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Simuler

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire