Megaupload : Kim Dotcom bientôt extradé vers les Etats-Unis ?

Kim Dotcom, le fondateur de Megaupload accusé d’avoir fait perdre des millions d’euros à l’industrie du cinéma, sera-t-il bientôt jugé aux Etats-Unis ?

Megaupload : Kim Dotcom bientôt extradé vers les Etats-Unis ?
Kim Dotcom, le fondateur de Megaupload accusé d’avoir fait perdre des millions d’euros à l’industrie du cinéma, sera-t-il bientôt jugé aux Etats-Unis ?

Kim Dotcom sera-t-il bientôt jugé aux Etats-Unis ? Ce millionnaire allemand âgé de 41 ans n’est autre que le fondateur de Megaupload, la plateforme de téléchargement illégale qui a vu le jour en 2005 à Hong Kong. Recherché par le FBI pour fraude, racket et blanchiment, Kim Dotcom, Kim Schmitz de son vrai nom, s’est installé en 2010 en Nouvelle-Zélande.

En janvier 2012, Kim Dotcom a été arrêté par la police néo-zélandaise après un raid spectaculaire à son domicile. Il faut dire que l’homme et ses trois associés sont accusés d’avoir fait perdre des centaines de milliards de dollars en droits d’auteurs à l’industrie du cinéma et de la musique, entre autres… Une activité illégale qui aurait rapporté à Kim Dotcom et à ses associés près 160 millions d'euros.
 

Des preuves accablantes


Après neuf semaines de procès, la justice néo-zélandaise a donné son accord pour l’extradition de Kim Dotcom vers les Etats-Unis. En effet, le juge en charge de l’affaire a estimé qu’il existait des preuves "accablantes" justifiant l'extradition de Kim Dotcom.

"Ce n'est pas notre dernier mot. Nous avons fait appel", a d’ores et déjà fait savoir Kim Dotcom. S’il venait à être extradé aux Etats-Unis, le fondateur de Megaupload risquerait une peine de prison de 20 ans.
 
  A lire aussi :

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider