Quel est l'impact de l'alcoolémie sur votre assurance auto ?

En cas d’accident sous l’emprise de l’alcool ou autres substances illicites, votre assurance auto ne sera pas clémente envers vous. Nous vous proposons de tout savoir à ce sujet…

Quel est l'impact de l'alcoolémie sur votre assurance auto ?
Assurance auto et alcoolémie, ça peut faire mal !
  • Les conséquences de l'alcoolémie sur votre assurance auto

Etes-vous bien assuré ?Conduire sous l'emprise d'alcool peut avoir des conséquences y compris sur votre contrat d'assurance auto.

En effet, la prévention routière est un cheval de bataille de nombreux gouvernements qui se sont succédés et, dans leur recherche de sécurité absolue, certaines mesures ont été prises pour inciter les automobilistes à revoir leur consommation d’alcool. Parmi l’arsenal législatif, il existe un volet qui lie directement l'alcoolémie à l’assurance auto ainsi qu'une consommation excessive de produits stupéfiants.
 

Les conséquences de l'alcoolémie sur le contrat d’assurance auto

En cas d’accident responsable en état d’ivresse, votre assureur pourra alors :
 
  • Majorer votre cotisation, soit de 150% (s’il n’y a pas d’autres infractions sanctionnées), soit de 400% (en cas d’infractions multiples comme un délit de fuite, par exemple)
     
  • Résilier votre contrat d'assurance auto

Il faut également savoir qu’en cas d’accident sous l’emprise de l’alcool, les garanties suivantes ne s’appliquent généralement pas. Ce sera notamment le cas pour :
 
  • La protection juridique
     
  • Les dommages tous accidents
     
  • Les dommages collision
     
  • L’individuelle accident

Cela veut dire que si vous possédez une assurance auto performante avec des garanties complémentaires parfois chères, et bien dans ce cas, l’assureur ne sera pas obligé de les prendre en charge.
 

Les conséquences pour l’assuré ?

Outre le fait que votre assurance auto pourra majorer ou résilier votre contrat, il faut également savoir qu’un accident sous l’emprise de l’alcool aura des conséquences sur le conducteur lui-même.

Ainsi, si vous êtes blessé, vous ne toucherez rien au titre de la garantie conducteur, ni même de la part d’autres garanties individuelles de type invalidité, indemnités journalières, etc. Par ailleurs, les réparations sur votre véhicule ne seront pas remboursées et vous n’aurez pas le droit à la protection juridique de votre assurance auto pour vous défendre devant le tribunal.
 

Qu’en est-il en cas de victimes ?

En cas de victimes, il faut savoir que l’assurance auto prendra en charge leur indemnisation au titre de la responsabilité civile. Cela concerne les personnes blessées par le conducteur, sur la route, mais aussi les passagers, même si ceux-ci étaient eux-mêmes sous l’emprise de l’alcool.
 

Au final, que retenir ?

Souvenez-vous qu’il est important pour la sécurité de tous de respecter les limites légales liées à la consommation d’alcool. Cela vous évitera de nombreux soucis juridiques et des dépenses colossales.
 
 
À lire aussi :

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Trouvez une assurance auto moins chère !

Simulation Gratuite et Sans Engagement

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Simuler