Comment fonctionne l'allocation aux adultes handicapés (Aah) ?

L'allocation aux adultes handicapés ne permet pas de vivre à elle seule mais elle peut être complétée par diverses aides accessibles aux personnes handicapées.

Comment fonctionne l'allocation aux adultes handicapés (Aah) ?
L'allocation aux adultes handicapés offre chaque un complément de revenus aux personnes atteintes de différents handicaps

Un doute légal ? Posez votre question à notre juriste ! L'allocation aux adultes handicapés, également appelée Aah, peut être versée sous certaines conditions (âge et de ressources) aux personnes handicapées physiques ou mentales afin de leur permettre de percevoir un revenu minimum.
Cette allocation devra être complétée par d'autres revenus, elle ne remplace en aucun cas le salaire que l'on pourrait percevoir.
 

Qui peut bénéficier de l'allocation aux adultes handicapés ?

Il faut remplir les conditions d'octroi des allocations familiales pour pouvoir bénéficier de l'allocation aux adultes handicapés, c'est la CAF qui détermine si le plafond de revenus est atteint et si l'allocation peut être versée.

C'est ensuite la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (Cdaph) qui vérifiera le taux d'incapacité de la personne qui demande cette allocation : pour y avoir droit, l'incapacité doit être au moins de 80 %.

Les conditions d'âge doivent également être respectées : l'Aah est généralement versée à partir du 20ème anniversaire mais dans certains cas elle peut être accordée à partir de 16 ans.


A combien s'élève le montant de l'allocation aux adultes handicapés ?

L'Aah maximum est fixée à 808,46 € par mois. Son montant exact sera ensuite calculé en fonction des revenus déjà perçus par le bénéficiaire.
Les différentes pensions qui peuvent déjà être versées entraineront une réduction de l'allocation aux adultes handicapés. Pour le versement de cette aide, ce sont les revenus du foyer qui sont pris en compte.

Le montant de l'allocation aux adultes handicapés sera recalculé tous les 3 mois. Il faudra donc remplir à chaque trimestre la déclaration de ressources qui sera envoyée par la CAF.

A savoir : Tout changement de situation professionnelle ou familiale devra bien entendu être déclaré à la CAF dans les meilleurs délais car ils entraineront très certainement une réévaluation de l'Aah.

Pour plus d'informations rendez vous sur le site de la CAF

 

Les autres aides qui peuvent venir compléter l'allocation aux adultes handicapés

Un complément de ressources peut être versé aux personnes qui bénéficient déjà de l'allocation aux adultes handicapés et qui n'ont pas travaillé depuis au moins un an.

La majoration pour la vie autonome (Mva) est également prévue pour les personnes sans revenus professionnels depuis au moins un an. Il faut également habiter un logement indépendant et être bénéficiaire de l'aide au logement pour pouvoir percevoir la Mva.

Ces deux aides ne sont pas cumulables : si l'on remplit les conditions pour les deux, seul le complément de ressources sera versé en complément de l'allocation aux adultes handicapés.
 
A lire aussi

Samantha Soreil Samantha Soreil

Rédactrice et traductrice freelance, Samantha Soreil a suivi un cursus universitaire en langues étrangères appliquées avant de s'orienter vers la finance. Après avoir validé son master en finance et un an d'expérience en banque, elle décide de créer sa propre entreprise à Lyon et travaille en tant que rédactrice et traductrice indépendante spécialisée en économie et finance.

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider