Aménagements pour handicapés : quelles aides ?

Connaître les dispositifs financiers qui peuvent être mobilisés pour adapter son habitat

Aménagements pour handicapés : quelles aides ?
Adapter son logement et être aidé

Financez tous vos projets, en toute sérénité ! Quand on souffre d’un handicap, peu importe son degré, les déplacements, les gestes du quotidien, peuvent vite devenir compliqués.

Pour se sentir bien chez soi, qui plus est en sécurité, il peut être nécessaire d’effectuer des aménagements spécifiques et ainsi l’adapter aux contraintes liées au handicap. Ces aménagements pour handicapés bénéficient d’aides financières pour alléger leur coût.


Aménagements pour handicapés : comment procéder ?

Afin que la personne handicapée puisse vivre chez elle en toute sécurité, son logement doit être adapté. En effet, une maison est rarement conçue pour permettre à une personne à mobilité réduite de se déplacer en fauteuil roulant (espaces étroits, portes, sols présentant des différences de niveaux, etc.), la douche peut ne pas être accessible (marche, etc.), …

On conçoit aisément la multitude d’obstacles pouvant se présenter. Pour les anticiper et adapter l’habitat de la personne handicapée, il est possible de demander conseil à des professionnels, spécialistes de ces aménagements handicapés ou non car bon nombre de cuisinistes, architectes d’intérieur, artisans du bâtiment, etc. sauront trouver des solutions adaptées.

 

Comment financer ces aménagements ?

Ces aménagements sont couteux et c’est la raison pour laquelle il existe des aides financières permettant d’accompagner la personne concernée dans ces dépenses.
 

Les aides des Maisons Départementales des Personnes Handicapées (MDPH)

​Les MDPH (mdph) seront les interlocuteurs de référence pour les personnes en situation de handicap. Implantées sur tout le territoire, les MDPH sont notamment chargées de verser les aides financières dont les principales sont :
 


La Prestation de Compensation du Handicap

 Cette aide peut être mobilisée pour financer les dépenses liées à l’aménagement du logement aux contraintes liées au handicap.
A savoir : cette prestation peut également permettre de financer une aide à domicile
 


L’allocation pour adultes handicapés (AAH)

Cette allocation est versée sous conditions de ressources afin de permettre à la personne handicapée de faire face aux dépenses du quotidien sans perdre son autonomie financière.

 

Les crédits d'impôts et autres allègements fiscaux 

​Un crédit d’impôt peut être accordé pour les frais liés à l’installation ou au remplacement d’équipements spécialement conçus pour les personnes handicapées.

Il correspond à 25% des dépenses dans la limite de plafonds qui dépendent de la situation familiale du contribuable. La liste des équipements concernés est déterminée par l’administration fiscale. Pour plus d’informations :  impots.gouv

En outre, des taux réduits de TVA (10% et 5,5%) sont appliqués sur les installations et équipements relevant de l’aménagement pour handicapés du logement. Enfin, les bénéficiaires de l’AAH peuvent être exonérés du paiement de la taxe d’habitation.

A lire aussi : 

Morgane Le Corre Morgane Le Corre

Morgane Le Corre est juriste spécialisée en droit social et germanophone. Curieuse et active, elle s'intéresse à la matière juridique au sens large (droit des contrats, droit bancaire) et enrichit son expérience professionnelle par des missions dans différents domaines (enseignement, rédaction, consulting).

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider