Assurance auto résiliée pour non-paiement : que faire ?

Comment trouver un nouvel assureur si l’on a eu son dernier contrat d'assurance auto résilié pour non-paiement ? Voici quelques conseils pour vos recherches.

Assurance auto résiliée pour non-paiement : que faire ?
Des conseils après une résiliation pour non-paiement
  • L'impact du non-paiement sur l'assurance auto

Si votre dernier contrat d’assurance auto a été résilié pour non-paiement des cotisations par l’assureur, il sera plus difficile de trouver un nouvel engagement chez une autre compagnie d’assurance. De plus, les tarifs deviennent en général bien plus élevés que pour une assurance classique.

Quel assureur contacter dans ce cas, et quel type d’assurance est-il possible de souscrire ? Voici quelques réponses.

Assurance auto résiliée pour non-paiement : ce qu’il faut savoir

 

Comment mon assureur saura ?

Le fichier des résiliations automobile permet aux différentes compagnies d’assurances de vérifier si un assuré a été signalé pour défaut de paiement avant de conclure tout nouveau contrat. 

Seules les sociétés d’assurance membres de l’AGIRA (Association pour la Gestion des Informations sur le Risque en Assurance) peuvent accéder à cette base de données sur les assurés.

En plus des informations relatives au non-paiement des primes et aux résiliations, d’autres éléments apparaissent dans ce fichier comme par exemple les sinistres passés pendant les 5 dernières années.

En théorie, une personne fichée en raison d’impayés reste inscrite tant que la dette n’a pas été remboursée. À noter que « l’assuré » peut consulter sa fiche en prenant contact avec l’Agira.

Que faire si j’ai quitté mon dernier assureur en mauvais termes ?

Il est interdit de rouler sans assurance, par conséquent, il faut donc absolument trouver un nouvel assureur afin de pouvoir utiliser son véhicule en toute légalité.

Il y a la possibilité de souscrire une assurance auto spéciale « résilié pour non-paiement », un service dédié aux personnes dont les contrats d’assurance ont été résiliés pour non-paiement des cotisations. Ce service est proposé en ligne ou en agence par quelques assureurs, », il faudra toutefois s’attendre à devoir payer une surprime en raison de ce supposé passé de « mauvais payeur ».

Il existe aussi des agences spécialisées « profils à risques » qui apparemment proposeraient des tarifs moins prohibitifs.

La seule façon d’éviter cette surprime ou de pouvoir avoir un plus large choix de compagnies d’assurance pour avoir un nouveau contrat est de disparaitre du fichier de l’Agira. Pour y arriver, il faut payer cette dette. Si cela est hors de question, il faudra donc se résigner à payer une surprime ou à avoir recours à ces agences dédiées aux conducteurs résiliés ou malussés.

Comment souscrire une nouvelle assurance auto ?

Il sera nécessaire de contacter un assureur qui propose ce type de formule. Les comparateurs de prix en ligne ne pourront pas complètement vous aider car cette démarche est bien particulière.

Deux solutions plus fiables s’offrent à vous, mais dans les deux cas, les procédures seront assez longues, car chaque dossier devra être étudié au cas par cas :

  • Utiliser les formulaires en ligne des assureurs pour vous éviter de vous déplacer,
  • Vous rendre dans les agences des différentes compagnies d’assurance afin de voir quelles solutions peuvent être mises en place dans votre cas.

Si vous utilisez les formulaires en ligne, il faudra faire une demande de devis : un conseiller prendra généralement contact avec vous afin de vous poser directement les questions relatives à votre ancien contrat.

Si vous vous rendez directement en agence, précisez l’objet de votre rendez-vous : la personne que vous rencontrerez sera plus à même de répondre à vos questions et de vous faire une proposition personnalisée si vous lui donnez à l’avance les éléments nécessaires pour comprendre votre situation.

Les garanties offertes par un contrat d’assurance auto « non-paiement » sont similaires à celles d’un contrat classique : il est également possible d’être assuré au tiers ou tous risques, et des options complémentaires vous permettent de moduler la garantie au tiers en fonction de vos besoins.

Si jamais les choses sont plus compliquées, il existe toujours la possibilité de contacter le BCT (Bureau Central de Tarification). Cette entité aide les personnes qui n’arrivent pas à trouver un assureur.

A lire aussi :

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider