Barème kilométrique 2016 : à vos calculatrices !

Rappel des règles relatives à la prise en compte des frais de déplacements domicile-travail.
 

Barème kilométrique 2016 : à vos calculatrices !
Valoriser ses dépenses sans faire fausse route

Trouvez l'assurance auto qu'il vous faut ! Le barème kilométrique 2016 a été publié par l’administration fiscale. Il constitue la référence en matière d’indemnisation des déplacements professionnels. Aucun changement par rapport à 2015, le barème de cette année s’inscrit dans la continuité.
 

Barème kilométrique 2016 : quelle finalité ?

 
Le barème kilométrique correspond à un chiffrage établi par voie règlementaire, visant à calculer le montant des frais professionnels engagés par les salariés dans le cadre des déplacements effectués avec leur véhicule personnel. Les trajets concernés sont les trajets domicile-travail.
 
L’utilisation (et donc l’utilité !) de ce barème dépend de chaque situation. En effet, sur la déclaration de revenus, il est proposé au contribuable d’opter :
 
  • Soit pour une déduction forfaitaire de ses frais professionnels (10% de son revenu net imposable)
  • Soit pour une prise en compte de ses frais professionnels sur la base du barème kilométrique. 

A savoir : Ce barème sera également utilisé par l’employeur pour défrayer le salarié amené à utiliser son véhicule personnel dans le cadre de déplacements professionnels (visites en clientèle, rendez-vous extérieurs, etc.).
 

Comment calculer les indemnités kilométriques ?

 
Les indemnités sont calculées en fonction de la puissance fiscale du véhicule utilisé pour les déplacements et de la distance parcourue (distance parcourue annuellement pour le cas le plus courant de l’utilisation du barème kilométrique à des fins de déclaration fiscale).
Le barème kilométrique 2016 est accessible sur le site : service-public.gouv
 
Ainsi par exemple un salarié travaillant 190 jours par an à 20 kilomètres de son domicile et utilisant pour se rendre sur son lieu de travail une automobile de 5 chevaux fiscaux pourra valoriser au titre de ses frais professionnels le chiffrage suivant :
 
20 x 2 (aller-retour quotidien) = 40 kilomètres
40 x 190 : 7 600 kilomètres annuels
(0.305 x 7600) + 1 188 = 3 506 euros
 
A savoir ! Un barème kilométrique spécifique existe pour les deux-roues à moteur, et, c’est une nouveauté 2016, pour salariés qui vont travailler à vélo ! Pour en savoir plus : service-public.gouv
 

Et les autres dépenses liées à l’utilisation du véhicule personnel ?

 
Le barème kilométrique 2016 prend en compte de façon forfaitaire la perte de valeur du véhicule (dépréciation), les frais d’entretien et de réparation courants, les dépenses de carburant ainsi que celles relatives à l’assurance.
 
Si le contribuable souhaite valoriser d’autres dépenses (réparations lourdes, aménagement spécifique du véhicule pour des raisons professionnelles, etc.), il pourra ajouter ces dépenses réelles aux indemnités chiffrées grâce au barème kilométrique.
 
Attention ! Pour que ce chiffrage soit valable, le contribuable devra fournir des justificatifs et proratiser la dépense au regard de l’utilisation professionnelle de son véhicule.

Exemple : une personne qui effectue 4000 € de réparation sur son véhicule, mais qui utilise ce dernier à 70% pour des déplacements professionnels pourra valoriser 70% de 4000 euros, soit 2800 euros.
 
A lire aussi

Morgane Le Corre Morgane Le Corre

Morgane Le Corre est juriste spécialisée en droit social et germanophone. Curieuse et active, elle s'intéresse à la matière juridique au sens large (droit des contrats, droit bancaire) et enrichit son expérience professionnelle par des missions dans différents domaines (enseignement, rédaction, consulting).

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider