La bougie à la citronnelle : la bonne idée de l’été ?

La bougie à la citronnelle sent bon l’été !

La bougie à la citronnelle : la bonne idée de l’été ?
Les bougies à la citronnelle éloignent les nuisibles.

Lorsque l’été arrive, on a envie de passer plus de temps en extérieur, en terrasse ou au jardin, autour d’un barbecue ou d’un apéritif entre amis.
Malheureusement, au moment où le jour tombe, les insectes s’invitent ! Mouches et moustiques viennent souvent gâcher la soirée.
Le remède le plus sain et le plus naturel contre ces invités indésirables reste la bougie à la citronnelle.

Qu’est-ce qu’une bougie à la citronnelle ?

La bougie à la citronnelle est une bougie classique dont la cire est parfumée avec un dérivé de citronnelle, une plante asiatique également appelée « verveine des Indes ».

Très aromatique, cette plante est utilisée en cuisine mais aussi sous forme d’huile essentielle pour ses vertus répulsives avec les insectes comme les mouches, les moucherons et les moustiques.
On en trouve dans le commerce à petit prix en grande surface, en jardinerie ou sur internet.

Quelle est son action ?

Son action répulsive a été remise en question par des études récentes. Bien qu’il ne faille pas complètement l’abandonner, on admet en effet que son action n’excède pas quelques heures et encore moins lorsque la bougie est éteinte.

Néanmoins, la bougie peut être utilisée uniquement de par son l’odeur agréable qui s’en dégage.

Choisir sa bougie à la citronnelle

Bien sûr, l’idée est que le principe actif naturel, la citronnelle, ne soit pas gâché par des produits chimiques qui viendraient à se libérer dans l’air…
Evitez à tout prix par exemple le DEET  (Diethyl Toluamide), réputé très nocif.

Par ailleurs, il est aussi recommandé de choisir le type de cire scrupuleusement : une paraffine va se consommer plus rapidement et dégager de la suie ; tandis que les cires végétales, comme la cire de soja, sera moins nocive.

Comment en fabriquer une maison ?

Il est possible de fabriquer soi-même sa bougie à la citronnelle. C’est même une activité ludique à réaliser avec des enfants âgés d’une dizaine d’années minimum.

Prenez toutes les précautions nécessaires pour éviter les brûlures, travaillez sur un plan de travail dégagé et avec du matériel approprié.

Il vous faudra :

  • Des contenants : pots en verre (pots de yaourt recyclé), petits seaux métalliques etc.
  • Du mélange pour cire végétale
  • Des mèches avec pied
  • De l’huile essentielle de citronnelle
  • Eventuellement : de l’huile essentielle d’eucalyptus (pour renforcer l’action répulsive) ou toute autre huile
  • Facultatif : du colorant jaune

Réalisation :

  • Faites fondre la cire au bain marie dans un récipient métallique (une boite de conserve par exemple). Veillez à ne pas vous brûler (utiliser une manique en caoutchouc) ni à vous couper !
  • Quand la cire est fondue, ajoutez éventuellement le colorant et remuer à l’aide d’un pic à brochette
  • Ajoutez au minimum 6 gouttes d’huile essentielle
  • Trempez le socle de la mèche dans la cire et fixez-la au fond du contenant
  • Versez délicatement la cire en veillant à ce que la mèche reste droite
  • Laissez refroidir jusqu’à complet durcissement 2 heures puis comblez jusqu’à la hauteur désirée avec un complément de cire chaude.

Vous pouvez aussi laisser les enfants décorer le contenant une fois la bougie prête.

Quelles sont les alternatives ?

Certains remettent en question l’action répulsive de la citronnelle et leur préfèrent celle du géraniol, une molécule présente, comme son nom l’indique, dans les plants de géranium. Celle-ci aurait un impact supérieur sur les mouches, les moustiques et même les cafards.

S’il est possible de trouver des produits contenant du géraniol (bougie , spray etc.), le plus simple est encore de faire pousser des géraniums en bac !

Attention : si elle repousse certains insectes, elle attire les abeilles. Un arbitrage est donc à faire !

A lire aussi

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire