Caisse des Français de l’Étranger : comment ça marche ?

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un service indispensable à tous les français expatriés à l’étranger : la Caisse des Français de l’Étranger.

Caisse des Français de l’Étranger : comment ça marche ?
Expatriés : pourquoi devez-vous souscrire à la CFE ?

Voici ce que vous devez savoir sur la Caisse des Français de l’Étranger si vous prévoyez un séjour en dehors des frontières de l’hexagone !

Ce qu’il faut savoir sur la Caisse des Français de l’Étranger

 

Qu’est-ce que c’est ?

C’est l’équivalent de la Sécurité Sociale pour les expatriés installés en dehors des frontières du pays. Il s’agit en réalité d’une structure autonome et privée, qui se charge de gérer la délégation de ce service public. Tout comme l’administration de la Sécurité Sociale en France, la Caisse des Français de l’Étranger est régie par la même réglementation et est soumise à la tutelle du ministère de l’emploi de la solidarité et celle du ministère de l’économie, des finances et de l’industrie.

A quoi ça sert ?

Grâce à la couverture prévue par la CFE, les expatriés français salariés à l’étranger sont assurés d’être couverts pour les risques suivants : assurance maladie / maternité et invalidité ; assurance accidents du travail et maladies professionnelles, et enfin assurance vieillesse pour la retraite de base.

Comment ça se passe ?

Dès lors que vous êtes en situation de salarié expatrié, vos droits auprès de la Sécurité Sociale classique française sont interrompus. Vous basculez ainsi sur un système de régime social du pays dans lequel vous êtes accueilli. Or il s’avère que la couverture santé prévue dans les autres pays que la France sont insuffisants pour couvrir vos dépenses. Vous avez ainsi tout intérêt de vous affilier à la Caisse des Français de l’Étranger.

Pour cela, il y a 2 manières de procéder :

Via l’entreprise dans laquelle vous travaillez à l’étranger, vous pouvez adhérer automatiquement à la CFE. C’est alors votre employeur qui choisit de couvrir tout ou une partie des risques prévus, dans le cadre d’un contrat collectif.

Via une adhésion volontaire de votre part : vous cotisez vous-même auprès de la Caisse des Français de l’Étranger et choisissez vous-même votre niveau de couverture.

La CFE mais pas que !

Être affilié à la Caisse des Français de l’Étranger ne vous empêche pas de souscrire à une assurance santé internationale complémentaire, bien au contraire ! Ceci notamment si vous avez des besoins médicaux dans des domaines réputés comme étant onéreux, comme les lunettes, les frais dentaires

A lire aussi :

Murielle Colin Murielle Colin

Murielle Colin est une communicante spécialisée depuis 8 ans sur les secteurs #ViePratique #Famille et #Innovation. En parallèle de son activité professionnelle en lien avec les médias français, elle développe son intérêt pour ces thématiques du quotidien en tant que rédactrice web.

AILLEURS SUR LE WEB

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider