Calcul du crédit immobilier : comment s’y prendre ?

Nos conseils pour adopter les bons réflexes pour préparer son acquisition immobilière à commencer par le calcul du crédit immobilier.

Calcul du crédit immobilier : comment s’y prendre ?
Les différentes lignes du coût du crédit

Si le calcul du crédit immobilier pouvait se résumer à un taux unique, l’opération serait simple. Le calcul du coût d’un crédit se révèle cependant plus complexe.

Pour comprendre les simulations financières et bien orienter ses démarches de négociation, il faut connaître les différentes lignes de coût d’un crédit immobilier.

Calcul du crédit immobilier : ce qu’il faut savoir

Lorsqu’une banque accorde un crédit immobilier à un client, elle prête les fonds en contrepartie d’un remboursement majoré d’un taux d’intérêt qui varie selon la durée de l’emprunt.

Il y a quelques années, ces taux approchaient les 8%. Aujourd’hui, un crédit immobilier peut être proposé à 1,40% remboursable sur 15 ans.

Cette importante diminution a conduit de nombreux ménages à renégocier leur crédit immobilier.

Bien que le taux de prêt occupe une place prépondérante dans le calcul d’un crédit immobilier, le coût total de l’emprunt intègre d’autres éléments qui doivent être pris en compte sans quoi les simulations seraient inexactes.

Les accessoires du crédit : un coût à prendre en compte

Le calcul du crédit immobilier s’effectue en tenant compte du taux d’emprunt, auquel s’ajoutent :

Le coût de l’assurance crédit immobilier

La souscription d’une assurance est demandée par les établissements bancaires afin de garantir le remboursement du crédit en cas de défaillance de l’emprunteur (perte d’emploi, accident de la vie, etc.).

L’assurance crédit immobilier se calcule sur la base d’un taux qui s’applique à la somme empruntée.

En 2017, les taux moyens d’assurance crédit sont de l’ordre de 4% du montant total emprunté (pour une couverture à 100%).

Le coût de la garantie (cautionnement)

Le cautionnement est souscrit auprès d’un établissement financier qui se porte garant du remboursement du prêt accordé (exemple : Crédit logement).

Les coûts varient selon l’organisme caution et peuvent être soit forfaitaires, soit variables. Comptez 900 euros pour un emprunt de 270 000 euros.

Les frais de dossier pratiqués par l’établissement bancaire

Ces frais peuvent faire l’objet de négociations selon les situations (en qualité de nouveau client, mais également en tant que client de longue date !). Ils vont de 500 à 1 000 €.

Le calcul du crédit immobilier en pratique

Les simulateurs de crédit immobilier en ligne intègrent généralement tous ces éléments.

Dans les démarches de recherches de crédit, il est conseillé de comparer l’ensemble des volets précités afin de bien comprendre les variations éventuelles du coût total de l’emprunt, d’un établissement à l’autre.

A lire aussi :

Continuer à lire

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire