Carte bleue sans contact : Quels sont les avantages ?

De plus en plus répandue, la carte bleue sans contact suscite de nombreuses interrogations, voire même craintes. Pourtant, elle comporte certains avantages. Explications.

Carte bleue sans contact : Quels sont les avantages ?
De plus en plus de cartes bleues sont munies de l’option « sans contact ». Quels sont les avantages de cette fonction ?

Ne payez plus votre carte bancaire !

 

Une carte bleue sans contact permet à son propriétaire de régler des achats de moins de 20€ sans composer leur code secret en posant simplement la carte devant le terminal de paiement. Ces cartes permettent de faciliter le paiement chez les petits commerçants mais posent également des questions concernant la sécurité.
 

Comment ça marche ?

Pour savoir si une carte bancaire peut être utilisée pour payer sans contact, il faut vérifier si le symbole en forme d'ondes y figure. De plus, afin d’utiliser ce mode de paiement le commerçant doit également être équipé d’un terminal adapté. Les commerçants proposant cette option ont généralement ce même symbole affiché sur leur porte ou leur vitrine.

Si ces deux conditions sont réunies, il suffit ensuite de poser la carte sur le terminal de paiement : une lumière verte et un bip signalent que le paiement est effectué. On peut ensuite récupérer la facture comme pour un paiement traditionnel.

 

Quels avantages ?

Une carte bleue sans contact permet d’augmenter la rapidité d’exécution du paiement. C’est un avantage à la fois pour le client et les commerçants car cela permet de réduire la durée du temps d’attente dans la queue.

 Une carte visa gratuite à vie ? C'est possible !

Quels enjeux concernant la sécurité ?

Le 1er juillet 2013, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a exprimé ses réserves concernant la carte bleue sans contact, en recommandant le renforcement de la sécurité et l’information aux clients.

En effet en avril 2012, un ingénieur français, Renaud Lifchtiz, a démontré qu’il était possible de recueillir les données envoyées par la carte via les ondes radio à l'aide d'une clé USB-NFC et d'un logiciel. La récupération de ces données permettrait aux hackers potentiels d’effectuer des achats sur Internet, dans la mesure où certains sites étrangers ne requièrent pas le cryptogramme visuel.

La sécurité des cartes sans contact a néanmoins été beaucoup améliorée :
 
  • Depuis fin 2012, les cartes ne communiquent plus par les ondes radio le nom de leur porteur
  • Depuis septembre 2013, l’historique et le montant des transactions ne peuvent plus être captés.
  • La Cnil et l’Observatoire de la sécurité des cartes de paiement recommandent une mesure de précaution supplémentaire en demandant la fourniture d’un étui en aluminium qui empêcherait la propagation des ondes par les banques à leurs clients.
 
A lire aussi :

Continuer à lire

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire