Comment se soigner grâce au cataplasme d’argile verte ?

Grâce au cataplasme à l’argile verte, il est possible de soulager un grand nombre de maux. Comment faire un cataplasme ? Nos conseils !

Comment se soigner grâce au cataplasme d’argile verte ?
Cataplasme d’argile verte : un remède naturel et efficace

Arthrose, douleurs musculaires, rhumatismes, entorse, hématome, hémorroïde, sciatique… De nombreux tracas physiques du quotidien peuvent être traités grâce au cataplasme d’argile verte, pour soigner ou au mieux soulager les douleurs. Encore faut-il savoir choisir son argile et la poser : on vous explique comment faire.
 

Cataplasme d’argile verte : de nombreuses vertus

L’argile verte possède des qualités anti-inflammatoires, cicatrisantes, adoucissantes et antiseptiques. Elle permet donc, utilisée en cataplasme, en compresse ou en application directe sur la peau, d’assainir en neutralisant les microbes, de purifier et régénérer l’organisme et certaines cellules, et de renforcer les défenses immunitaires.

 

Comment choisir son argile ?

Vous pouvez trouver l’argile verte sous deux formes communes à l’achat : à l’état brut, c’est à dire sous forme de poudre ou de petits cailloux concassés, ou bien prête à l’emploi, déjà mélangée à l’eau, que l’on trouve le plus souvent en tube.

Pour élaborer vous-même vos propres cataplasmes, vous devrez vous fournir de l’argile sous forme brute ; de cette manière vous pourrez la préparer vous-même de façon à ce qu’elle conserve un maximum de qualités purifiantes. C’est aussi le format le plus économique.


Comment préparer un cataplasme ?

Dans un premier temps, il vous faut mélanger de l’eau minérale ; de préférence à celle du robinet avec votre argile verte en poudre ou en cailloux. Il faut faire attention à utiliser un récipient en terre cuite ou en verre, mais surtout pas en plastique ou en métal, de façon à ne pas altérer les propriétés de l’argile verte.

Après avoir attendu suffisamment longtemps que l’argile fonde bien dans l’eau (quelques minutes pour de l’argile en cailloux), vous la travaillerez avec une spatule et vous en appliquerez une couche épaisse sur la zone du corps à traiter, en prenant bien soin de recouvrir de papier essuie-tout, de compresses ou encore d’une feuille de chou qui conserve l’humidité de l’argile. L’épaisseur minimum  doit être de 2 cm, sur toute la surface à traiter.

 

Combien de temps doit-on le garder ?

Il doit rester en place jusqu’à soulagement de la douleur. Si la couche d’argile sèche, il faut alors renouveler la pose avec une nouvelle couche épaisse, jusqu’à ce que l’amélioration se fasse sentir.


Quelle est sa température idéale ?

Le cataplasme d’argile verte ne doit jamais être plus chaud que la température du corps. En fonction du mal à traiter, on s’oriente ensuite vers une application plus ou moins froide : froid il permet de faire tomber la fièvre ou pour décongestionner, un peu plus tiède s’il s’agit de traiter en profondeur comme des brûlures d’estomac, un mal de dos, des troubles du transit intestinal... Une méthode saine et naturelle, à essayer comme alternative aux traitements habituels !

A lire aussi : 

Murielle Colin Murielle Colin

Murielle Colin est une communicante spécialisée depuis 8 ans sur les secteurs #ViePratique #Famille et #Innovation. En parallèle de son activité professionnelle en lien avec les médias français, elle développe son intérêt pour ces thématiques du quotidien en tant que rédactrice web.

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider