Changement de la courroie de distribution : quand et comment ?

Le changement de la courroie de distribution est une intervention complexe et délicate qui ne peut être effectuée sans de bonnes connaissances en mécanique.

Changement de la courroie de distribution : quand et comment ?
Entretien moteur auto

La courroie de distribution est un élément essentiel du moteur dont la casse peut entraîner l’endommagement de tout le bloc-moteur car de son bon fonctionnement dépend l’ensemble des éléments du système de distribution du moteur. Procéder donc au changement de la courroie de distribution est une opération très délicate qui ne peut être prise à la légère.

Changement de la courroie de distribution : ce qu'il faut savoir 


À quoi sert la courroie de distribution ?

Pièce fondamentale du moteur, elle fait la liaison entre l’arbre à cames qui commande les soupapes d’admission et d’échappement, le vilebrequin (actionné par les mouvements des pistons), la pompe à injection et la pompe à eau. La courroie de distribution a pour rôle d’assurer la synchronisation des mouvements des éléments cités précédemment.

Contrairement à d'autres éléments du moteur dont l’état d’usure est signalé par des voyants lumineux sur le tableau de bord, il n'y en a pas pour signaler quelconque problème avec la courroie. Déterminer exactement son état d’usure afin de savoir quand il faut la remplacer peut être difficile.
 


Quand faut-il la changer ?

Les véhicules ne sont équipés d’aucun témoin d’usure de la courroie de distribution. Pour procéder à son remplacement, l’idéal serait de se référer aux préconisations du constructeur figurant dans le livret technique ou le carnet d’entretien du véhicule. En effet, l’usure de la courroie de distribution dépend de nombreux paramètres, à savoir : le temps, le kilométrage, etc. Et ces préconisations varient d’un constructeur à l’autre.
 


Autres facteurs pouvant mener au changement de la courroie

Bien qu’étant rarement influencé par des signes avant-coureurs, le changement de la courroie de distribution peut par moment être anticipé suite aux facteurs suivants :
 
  • Intervention sur le moteur nécessitant la dépose préalable de la courroie. En effet, une fois retirée, celle-ci se détend et devient inutilisable. D’où son remplacement ;
  • Fuite de liquide au niveau du moteur ayant endommagé la courroie.
 


Une opération délicate

Changer la courroie de distribution est une opération délicate qui nécessite de très bonnes connaissances en mécanique, car la moindre erreur endommagerait complètement votre moteur. Il est donc conseillé de confier cette tâche à un professionnel, et cela vous coûtera entre une centaine d’euros à 1 000 euros.
 


Comment changer la courroie de distribution ?

Se référer à la revue technique pour un repérage préalable de toutes les pièces, et s’assurer de bien suivre toutes les consignes de sécurité.
 
  • Surélever la voiture selon la position du moteur et retirer la roue du côté où se trouve la courroie,
  • Enlever les caches de distribution,
  • Caler le moteur suivant les repères indiqués dans la revue technique,
  • Pour aligner les repères, faire tourner le moteur par la vis du vilebrequin. Il est recommandé de marquer correctement la position exacte des poulies par rapport à la courroie afin de s’assurer d’un bon réalignement à la fin de l’opération,
  • Au besoin, retirer la poulie dumper tout en vous assurant de ne pas décaler les repères,
  • Desserrer le galet tendeur. Sur certains moteurs, la dépose de la courroie entraîne parfois celle de la pompe d’injection. Dans ce cas, il faudra déposer les galets tendeurs et enrouleurs ainsi que la pompe à eau,
  • Retirer la courroie de distribution,
  • Assurez-vous que les nouvelles pièces correspondent bien à celles retirées (courroie, galets, pompe),
  • Installer la nouvelle pompe, puis remonter les différents galets neufs,
  • Installer la nouvelle courroie en réalignant tous les repères,
  • Ajuster la tension du galet tendeur. Puis remonter la poulie dumper si vous l’aviez retiré auparavant,
  • Vérifier l’alignement de tous les repères, puis remonter les caches de distribution,
  • Démarrer enfin le moteur, en accélérant par à-coups afin de vérifier la tension de la courroie,
  • Si la courroie n’est pas convenablement tendue, le moteur se mettra à bourdonner à la décélération. Si par contre, la courroie est trop tendue, des sifflements se feront entendre à l’accélération et au ralenti.
A lire aussi :

Robert Badou Koffi Robert Badou Koffi

Robert Badou est doctorant en Information et Communication sur les plateformes numériques à l'Université de Porto (Portugal) et titulaire d'un Master en Lettres Classiques ainsi que d'une spécialisation en Marketing Politique et Propagande Electorale de l'Université de Sao Paulo (Brésil) et d'un Master en Etudes Ibériques et Latino-américaines de l'Université Félix Houphouët Boigny (Côte d´ivoire). Robert a plus de 5 années d'expérience comme attaché politique au Brésil.

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider