Comment changer un joint de culasse soi-même ?

Changer un joint de culasse est une tâche difficile mais pas impossible. Généralement réservé au professionnel, vous pouvez l'effectuer vous-même si vous êtes doué en mécanique.

Comment changer un joint de culasse soi-même ?
Apprendre à changer son joint de culasse

Etes-vous bien assuré ?Changer un joint de culasse est une tâche longue et fastidieuse, c'est pourquoi il est généralement conseillé de la confier à un professionnel. C’est un travail méthodique et minutieux, mais également salissant.

Confier cette mission au garagiste est plus sûr, mais cela peut vous revenir cher. Afin de réaliser des économies, il est possible d’effectuer ce travail vous-même. Il vous suffit juste d’être méthodique et de ne pas avoir peur de vous salir.


Comment changer un joint de culasse ?


Ce dont vous avez besoin

Tout d’abord, il faut savoir qu’il est déconseillé aux débutants en mécanique de s’adonner tout seul à cette tâche au risque de plomber complètement votre moteur.

Pour procéder au changement d’un joint de culasse, il faut  prévoir :
 
  • Un nouveau joint de culasse ;
     
  • Une clef dynamométrique au couple (toute autre clef standard peut faire l’affaire) ;
     
  • Des vis de culasse neuves ;
     
  • Une pochette de rodage avec tous les joints du haut moteur disponible chez certains constructeurs automobiles. Cette pochette comporte des éléments tels qu’une pompe à eau, des pipes d'admission et d'échappement, des cache-culbuteurs, etc.
     
  • Du liquide de refroidissement ;
     
  • Un produit pour nettoyer la calamite dépose sur le bloc moteur et de la culasse ou de l’acétone.


Changer le joint de culasse étape par étape

Pour commencer, au cas où vous ne disposeriez  de manuel technique, prenez des photos du moteur, des différents branchements des fils et autres, afin de vous assurer de tout bien redisposer au remontage des pièces. Changer un joint de culasse est un travail méthodique et minutieux.
 
  1. Videz le circuit de refroidissement. Pour cela, disposez une bassine en-dessous du robinet de vidange du radiateur. Puis ouvrez le bouchon de vidange et laissez le liquide s’écouler ;
     
  2. Dévissez et retirez les durites d’eau, le filtre à air, la rampe d’injecteurs, la bobine d’allumage, les connexions électriques, la sortie d’échappement, la courroie d’alternateur, la poulie dumper, etc. Ces différents éléments sont fonction du type et de la marque de véhicule dont vous disposez, mais également de la motorisation (essence ou diesel).
     
  3. Retirez la culasse. L’ordre de desserrage de chacun des boulons de la culasse est très important, ce pourquoi il faut se référer à votre manuel technique. Dans le cas contraire : retirez d’abord le cache culbuteur puis desserrez les vis par petits tours (desserrez d'abord un peu chaque vis, puis repassez une seconde fois et enfin une dernière fois pour les retirer complètement).  La culasse dans les moteurs actuels est maintenue par de longues vis. Retirez les vis, puis la culasse et enfin le joint de culasse ;
     
  4. Nettoyez la culasse ainsi que  le plan de joint de culasse avec le produit nettoyant ou l’acétone. Le plan se doit d’être parfaitement propre. Nettoyez également tout le bloc moteur ;
     
  5. Posez le nouveau joint, en vous assurant que celui-ci corresponde parfaitement  à la culasse et qu’il soit positionné dans le bon sens. Le joint neuf est généralement muni d’un repère (soit une inscription « top pour haut » ou une couleur) qui indique son sens de positionnement ;
     
  6. Reposez  la culasse, puis les vis tout en respectant l’ordre et le couple de serrage ;
     
  7. Reposez tous les accessoires retirés pour accéder à la culasse, cette fois-ci dans le sens inverse (du centre vers l’extérieur) ;
     
  8. Remettez du liquide de refroidissement dans le moteur puis mettez-le en marche ;
     
  9. Laissez le moteur tourné jusqu’à ce que le ventilateur se mette en marche, puis effectuer une purge du circuit de refroidissement. Enfin refaites le niveau de liquide de refroidissement.
Vous pouvez maintenant tester votre moteur. Au moindre bruit sec, il faudra procéder à un contrôle du remontage des pièces. Il est aussi conseillé de changer l’huile moteur et le filtre à huile après avoir changé le joint de culasse.


A lire aussi :

Robert Badou Koffi Robert Badou Koffi

Robert Badou est doctorant en Information et Communication sur les plateformes numériques à l'Université de Porto (Portugal) et titulaire d'un Master en Lettres Classiques ainsi que d'une spécialisation en Marketing Politique et Propagande Electorale de l'Université de Sao Paulo (Brésil) et d'un Master en Etudes Ibériques et Latino-américaines de l'Université Félix Houphouët Boigny (Côte d´ivoire). Robert a plus de 5 années d'expérience comme attaché politique au Brésil.

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider