Comment rembourser ses dettes : le cas de l'interdit bancaire

Il n'est pas aisé de rembourser ses dettes lorsque l'on est interdit bancaire car on ne peut plus emprunter. Le crédit entre particuliers est une solution.

Comment rembourser ses dettes : le cas de l'interdit bancaire
Pour rembourser ses dettes lorsque l'on est en difficulté financière, le rachat de crédit est à envisager

Comparez les différents regroupement de crédit en ligne ! De nombreuses personnes fichées à la Banque de France se demandent comment rembourser leurs dettes en étant interdit bancaire. En effet, l'effacement de leurs dettes permettrait de revenir à une situation bancaire plus stable et d'enlever le fichage FCC ou FICP. Comment rembourser ses dettes ? 
 

Comment rembourser ses dettes : le rachat de crédit ?

La solution la plus logique pour honorer ses dettes serait de procéder à un rachat de crédit. Il s'agit alors de trouver un organisme de prêt qui solde tous les crédits en cours et qui permet de rembourser ses dettes à son rythme. Cette solution est coûteuse car pour réduire les mensualités, la durée du prêt est allongée et les intérêts sont souvent élevés. 
 

Faire un crédit pour rembourser ses dettes lorsque l'on est fiché à la Banque de France

Normalement, il n'est pas possible de contracter un crédit lorsque l'on est interdit bancaire. Quelle que soit la banque que l'on sollicite, une vérification des fichiers FCC et FICP sera faite systématiquement afin de voir si le client est interdit bancaire.

Si l'on souhaite obtenir un financement, il ne faudra donc pas passer par les banques mais par des intermédiaires chargés de faire le lien avec les organismes financiers et éventuellement de proposer des garanties. 

Certaines associations caritatives et les centres communaux et intercommunaux d'action sociale (CCAS) peuvent vous aider dans ces démarches. 

Le plus simple serait néanmoins de trouver une solution entre particuliers (sans cacher votre situation mais en expliquant comment vous allez faire pour honorer votre nouvel engagement). Dans ce cas, le particulier à qui vous emprunteriez solderait tous vos prêts.

Vous n'auriez plus qu'à signer une reconnaissance de dettes et préparer le tableau d'amortissement pour le prêt portant sur les sommes qu'il a remboursées à votre place.

 

Constituer un dossier de surendettement, une solution lourde de conséquences

Avant toute chose, sachez que le fichage dure 5 ans. Au-delà de ce délai, les inscriptions à la Banque de France sont automatiquement effacées. Si l'on dépose un dossier de surendettement, le fichage peut être effectif jusqu'à 8 ans…

Lorsque l'on ne peut plus faire face à ses dettes, la constitution d'un dossier de surendettement est parfois la seule solution.

Si le dossier est accepté, la commission de surendettement ou le juge déterminera quelle est la solution la plus juste pour satisfaire les créanciers et le débiteur. Le remboursement des dettes sera dans ce cas encadré par la loi, la commission servira d'intermédiaire entre les parties.


A lire aussi

Samantha Soreil Samantha Soreil

Rédactrice et traductrice freelance, Samantha Soreil a suivi un cursus universitaire en langues étrangères appliquées avant de s'orienter vers la finance. Après avoir validé son master en finance et un an d'expérience en banque, elle décide de créer sa propre entreprise à Lyon et travaille en tant que rédactrice et traductrice indépendante spécialisée en économie et finance.

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
1 Commentaires
  • esteve 29-09-2016 06:17:24

    je suis au rsa et ficher en banque de france j'ai besoin d'un petit crédit pour m en sortir mais c'es refuse c'est innamisible de laisser les gens sans comprendre leur problémes

Simulez votre regroupement de crédit !

100% Gratuit et Sans Engagement

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Simulez