Pourquoi opter pour la conduite supervisée ?

La conduite supervisée est une formation assez avantageuse qu'il faut adopter si vous souhaitez multiplier vos chances de réussir du premier coup l’épreuve de conduite lorsque vous passez votre permis.

Pourquoi opter pour la conduite supervisée ?
Conduite supervisée : Tous les avantages

À la recherche d'un financement pour votre auto ?La conduite supervisée est une forme de conduite accompagnée destinée aux personnes âgées de 18 ans et plus, pour la catégorie B du permis de conduire.

Elle peut se faire soit directement à l'issue de la formation initiale, soit après un échec à l'épreuve pratique de l'examen du permis de conduire. Qui peut prétendre à une telle formation ? Et quels en sont les enjeux ?

Conditions de formation à la conduite supervisée


La formation à la conduite supervisée est ouverte aux candidats à partir de 18 ans et exige de ces derniers qu’ils aient l’accord préalable de l’assureur du véhicule qui servira à la formation. Cette option peut être choisie lors de l’inscription à l’auto-école ou après un échec à l’épreuve pratique du permis.

Comme autres conditions d’accession, il faut avoir réussi à l’épreuve du code, avoir suivi les 20 heures minimum de conduite requises au sein d'une auto-école et disposer d'une attestation de fin de formation (AFFI).


La conduite se déroule en présence d’un accompagnateur…

La conduite supervisée se déroule en présence d’un accompagnateur qui doit lui-même être titulaire d’un permis de conduire (catégorie B) depuis au moins 5 ans. L’élève peut avoir plusieurs accompagnateurs, mais tous doivent obtenir l’accord de l’assureur du véhicule et figurer dans le contrat d’assurance.

Le ou les accompagnateurs peuvent avoir ou non des liens de parenté avec le candidat. Cela n’est pas indispensable. Le plus important est que l’accompagnateur n’ait fait l'objet d'aucune annulation ou d'invalidation du permis de conduire durant les 5 dernières années.
 

Les règles à respecter

Lors de la conduite supervisée, un signe distinctif "conduite accompagnée" doit être apposé à l'arrière du véhicule utilisé. L’apprentissage est également soumis à des limitations de vitesse particulières. Le candidat ne doit pas dépasser 110 km/h sur autoroute (au lieu de 130), 100 km/h sur nationale (au lieu de 110), 80 km/h sur les routes départementales (au lieu de 90) et 50 km/h en agglomération.  
 

Les avantages

À l'issue de cette formation, le candidat peut passer, ou repasser (pour le candidat ayant échoué auparavant), l'épreuve pratique de l'examen du permis de conduire. L’avantage de cette formation est qu’elle permet au candidat d’acquérir de l’expérience en se confrontant à diverses conditions de circulation.

D'après les statistiques, la conduite supervisée augmente les chances de réussite à l’épreuve de conduite (74% de chances contre 55% par la voie classique).

Le succès à l’épreuve donnera ensuite lieu à un permis probatoire. Le nouveau titulaire du permis disposera automatiquement de 6 points et devra attendre 3 ans sans aucune infraction pour obtenir les 12 points.


A lire aussi :

Robert Badou Koffi Robert Badou Koffi

Robert Badou est doctorant en Information et Communication sur les plateformes numériques à l'Université de Porto (Portugal) et titulaire d'un Master en Lettres Classiques ainsi que d'une spécialisation en Marketing Politique et Propagande Electorale de l'Université de Sao Paulo (Brésil) et d'un Master en Etudes Ibériques et Latino-américaines de l'Université Félix Houphouët Boigny (Côte d´ivoire). Robert a plus de 5 années d'expérience comme attaché politique au Brésil.

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider