Peut-on contracter un prêt hypothécaire à tout âge ?

Il semble que plus on vieillit, plus les chances d’obtenir un crédit classique s’amenuisent. Ce qui n’est pas le cas du prêt hypothécaire. On vous explique pourquoi.

Peut-on contracter un prêt hypothécaire à tout âge ?
Prêt hypothécaire : l'âge relégué au second plan

S’il est difficile d’obtenir un prêt classique à un certain âge, rien n’est pour autant perdu. Ceux qui disposent d’un ou plusieurs biens immobiliers peuvent recourir à un prêt hypothécaire.
 

Un prêt hypothécaire pour tous

Crédit conditionné à la mise en hypothèque d’un bien immobilier, le prêt hypothécaire fonctionne de manière simple et s’adresse tant aux particuliers qu’aux professionnels. L’emprunteur perçoit les fonds en capital ou rentes mensuelles. Si le crédit n’est pas remboursé, l’établissement financier se saisira du bien pour le revendre et récupérer son dû. L’avantage est que le propriétaire continue à user de son droit de propriété. Et ici, il n’y a pas de limite d’âge.

 

Les prêts hypothécaires

Il n’existe pas un mais des prêts hypothécaires. On en énumérera deux grands types selon l’âge.
 
  • Pour les séniors
Le prêt hypothécaire viager et le prêt hypothécaire cautionné sont deux formules spécialement dédiées aux séniors pour qui il est difficile d’emprunter. Il leur permet d’obtenir des fonds pour réaliser des projets personnels ou bien s’assurer un complément de retraite. Et pour obtenir le maximum d’argent, mieux vaut attendre ses 80 printemps. Pour le crédit cautionné, il y a une double garantie, l’hypothèque et la caution. Ce premier s’adresse au plus de 65 ans et le second au plus de 60 ans.
 
  • Pour tous les propriétaires
Les personnes cumulant de multiples crédits (immobiliers, à la consommation) peuvent opter pour un prêt hypothécaire dit "mauvais crédit". Le prêteur pourra racheter les crédits en cours ce qui diminuera le montant prêté. Il verra ses mensualités diminuées. L'établissement veillera à ce que le taux d'endettement ne dépasse pas 33%.
 

Les frais obligatoires

Comme ce type de prêt sous-tend un acte notarial, des frais d’hypothèque seront à régler. A cela s’ajoute, des droits d’enregistrement de l’acte mais aussi les honoraires du notaire et autres frais annexes. Au final, la note oscille entre 1 et 2% du montant prêté.
 

Fiscalité avantageuse

Si le prêt hypothécaire est destiné à financer un investissement locatif, l’emprunteur peut bénéficier d’un avantage fiscal, celui de la déduction des intérêts. Cela est aussi valable si l’emprunt est utilisé pour améliorer la résidence via par exemple l’installation de systèmes de chauffage. Le crédit d’impôt est dans ce cas de 22%. Pour l’aménagement matériel d’une habitation pour une personne âgée, on grimpe à 25%.
Il est donc possible d’emprunter à tout âge à condition d’apporter des garanties. Et ici l’équation est simple, pas de bien immobilier = pas de prêt hypothécaire.



A lire aussi :

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Simulez votre Crédit Immobilier

100% Gratuit et Sans Engagement

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

SIMULEZ