Quel est le véritable coût d'un prêt relais ?

Quel est le véritable coût d'un prêt relais ? Si cette formule de crédit est très pratique, elle reste tout de même très onéreuse pour le vendeur / acheteur. Explications.

Quel est le véritable coût d'un prêt relais ?
Le crédit relais ne doit pas être envisagé systématiquement car il reste assez risqué.

Votre maison est-elle bien assurée ?

 

Le prêt relais semble être la solution idéale pour tous les propriétaires qui souhaitent changer rapidement de logement et qui n'ont pas encore trouvé d'acheteur. Qu'en est-il vraiment lorsque l'on sait que le coût d'un prêt relais est bien supérieur à celui d'un crédit immobilier classique ?

 

Les avantages du prêt relais


Le principe du crédit relais est de vous permettre de financer l'achat d'un bien immobilier alors que vous ne disposez pas encore du capital que vous avez prévu de récupérer après la vente d'un autre bien immobilier. La banque pourra vous prêter entre 70 et 80 % de la valeur du bien qui a été mis en vente afin de vous permettre d'acheter votre nouveau logement.

Quant au coût d'un prêt relais, il est assez élevé car durant toute la période de transition entre l'achat et la revente, vous payez des intérêts sur la totalité du capital emprunté en plus du crédit que vous avez peut-être actuellement sur votre ancien bien immobilier. Il s'agit donc d'une solution qui ne doit être envisagée que si vous avez réellement besoin d'un délai important entre l'achat et la revente.

 

Le véritable coût d'un prêt relais


En pratique, le prêt relais est très souvent lié au crédit amortissable contracté pour l'achat du nouveau bien immobilier. Le taux est donc négocié à l'avance, vous pouvez avancer l'argument que vous faites en réalité deux prêts et demander une réduction en conséquence. Le plus simple pour réduire le coût total du prêt reste d'utiliser les comparateurs de taux en ligne afin de trouver les banques qui proposent les taux les plus avantageux.

 

Faut-il ou non souscrire un prêt relais ?


La conjoncture actuelle n'est pas vraiment favorable et le marché de l'immobilier, excepté dans quelques villes, n'est pas aussi dynamique qu'il y a quelques années. De plus, le pouvoir d'achat des ménages est extrêmement bas et si vous devez revendre rapidement votre ancien bien immobilier il est probable que cela ne se concrétise qu'après un temps de négociation.

Il paraît risqué de se lancer dans un achat immobilier avant d'avoir revendu son bien, mais tout dépendra de l'emplacement de ce dernier. Si le secteur est peu dynamique, vous avez tout intérêt à repousser le nouvel achat jusqu'à être sûr que l'ancien bien soit vendu sous peine de devoir accepter n'importe quelles conditions lorsque le crédit relais prendra fin.
 
A lire aussi :

Samantha Soreil Samantha Soreil

Rédactrice et traductrice freelance, Samantha Soreil a suivi un cursus universitaire en langues étrangères appliquées avant de s'orienter vers la finance. Après avoir validé son master en finance et un an d'expérience en banque, elle décide de créer sa propre entreprise à Lyon et travaille en tant que rédactrice et traductrice indépendante spécialisée en économie et finance.

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Simulez votre Crédit Immobilier

100% Gratuit et Sans Engagement

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

SIMULEZ