Coût de la vie dans les grandes villes : le comparatif

Le pouvoir d’achat varie considérablement d’une ville à l’autre. Découvrez celles où le coût de la vie est le plus et le moins élevé en France.
 

Coût de la vie dans les grandes villes : le comparatif
Les villes où le coût de la vie est le plus élevé

C’est particulièrement en période de crise que l’on s’interroge sur le coût de la vie, surtout lorsque l'on vit dans une grande ville. Sans surprise, les variations d’une zone géographique à l’autre sont considérables et parfois, la qualité de pouvoir d’achat fait un bond lorsque l’on déménage de quelques dizaines de kilomètres.

Des informations à mettre en parallèle avec les salaires moyens qui ne sont pas toujours proportionnels et peuvent limiter le pouvoir d’achat.

Paris, au top du classement du coût de la vie dans les grandes villes


Sans surprise, la capitale tient le haut du pavé en termes de coût de la vie. Plombé par les prix de l’immobilier (8000€ le m² en moyenne à l’achat, 33€ à la location), le porte-monnaie des parisiens est également alourdi par les transports (forfait de transport en commun, entretien, assurance et garage d’un véhicule personnel etc.), le panier de courses, les factures d’eau…

En moyenne, le différentiel de prix est de 20% entre la province et la capitale.

La banlieue n’est pas en reste. Les franciliens, et particulièrement ceux de l’ouest parisien subissent également une forte inflation des prix de l’immobilier ainsi que tous les travers de la capitale en matière de dérive des prix.


D’autres villes françaises également très chères

De nombreuses autres métropoles pâtissent de l’inflation immobilière et d’autres critères qui viennent charger la note. En premier lieu, les villes de la région PACA qui subissent notamment une forte pression fiscale (le montant des impôts locaux étant fixé par chaque commune). Cannes, Nice, Ajaccio se retrouvent donc en tête des villes de province où la vie est la plus chère.
 

Les villes de France les moins chères

Les villes les plus raisonnables en matière de coût de la vie se situent sans surprise loin de la mer, telle Saint Etienne qui détient la palme de l’accessibilité en termes de prix, portée par l’immobilier.

L’autre stratégie est de miser sur la moitié nord de la France : ainsi à Brest, la faiblesse des impôts locaux place ses habitants dans le classement de tête du pouvoir d’achat citadin.

A noter enfin que lorsque l’on change d’échelle, le coût de la vie diminue nettement : Rodez, Aurillac, Agen, Bourges offrent une qualité de vie supérieure avec des prix plus raisonnables sur les principaux postes de dépense ainsi que des logements beaucoup plus accessibles à l’achat ou à la location.


A lire aussi :

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider