Quelle offre de crédit pour les chômeurs et les interdits bancaires ?

Les démarches à accomplir pour trouver des solutions de financements en cas de difficultés financières.

Quelle offre de crédit pour les chômeurs et les interdits bancaires ?
Des solutions existent !

Quand on sollicite un crédit auprès d’un établissement bancaire, il faut apporter des garanties pour que le prêt soit sécurisé. Les personnes au chômage ou en situation d’interdit bancaire ne peuvent généralement apporter ces garanties, ce qui freine ou limite leur accès au crédit.

Des solutions existent néanmoins pour accompagner les projets financiers des personnes à la santé financière fragile.


Crédit pour chômeur et interdit bancaire : la garantie

Toute la difficulté pour une personne au chômage ou en situation d’interdit bancaire est d’offrir au banquier une garantie que son prêt soit remboursé selon les échéances normales.

Les établissements accorderont généralement le prêt s’il s’agit d’un crédit de faible montant, ne contribuant pas à un dépassement du taux d’endettement du bénéficiaire (fixé à 33%).

Pour le cas spécifique des interdits bancaires, il sera possible de mettre en avant le retour à une rigueur budgétaire et de présenter les garanties nécessaires auprès de l’établissement bancaire :
 
  • si la personne a la possibilité de faire lever cet interdit bancaire suite à la régularisation de sa situation financière,
  • ou si la période d’interdit arrive à expiration (pour rappel un fichage Banque de France pour interdit bancaire a une durée de 5 ans).

 

Une offre différente : le microcrédit social

C’est un fait, la nature a horreur du vide. Quand il n’y a pas de solution sur un marché, une offre parallèle se développe et c’est le cas pour les offres de crédit aux chômeurs et interdits bancaires.

Pour accompagner les projets des personnes en situation de précarité financière, dont certains sont parfois décisifs pour un retour à une stabilité budgétaire (ex : financer un permis de conduire pour trouver un emploi,  acheter un véhicule, ….), des établissements ont mis en place une offre de crédit social spécifique.

C’est le cas de l’ADIE qui propose des prêts aux chômeurs et bénéficiaires de minimas sociaux (prêt d’honneur, prêt pour création d’entreprise, etc.). Les montants n’excèdent pas 10 000 euros, mais peuvent permettre d’apporter une solution à des besoins urgents de disponibilités financières.

Pour en savoir plus : adie. La demande de micro crédit peut être effectuée directement en ligne via un formulaire à compléter.

 

Et la solidarité ?

A force de chercher des solutions externes, on en oublie parfois de regarder au plus proche de soi : avez-vous pensé à solliciter des proches, des membres de votre famille pour vous aider à faire face à des dépenses impondérables mais non moins essentielles ?

Effectuez ces démarches avant toute demande auprès des établissements bancaires, les modalités de prêts en seront certainement plus souples !

 
A lire aussi

Morgane Le Corre Morgane Le Corre

Morgane Le Corre est juriste spécialisée en droit social et germanophone. Curieuse et active, elle s'intéresse à la matière juridique au sens large (droit des contrats, droit bancaire) et enrichit son expérience professionnelle par des missions dans différents domaines (enseignement, rédaction, consulting).

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
1 Commentaires
  • Picco Krief 23-05-2016 11:14:36

    Ce n est pas pour les chômeurs mais un soucis qui m arrive mon bailleur ne souhaite pas renouveler mon bail suite à un retard de paiement de charges , choses qui n étaient jamais arrivée tous les loyers son payés et les charges précédentes aussi . Il s avéré que je suis en affection longue duree ét que mes paiements étaient irréguliers , bien sûr j en ai fait prévenance à mon bailleur qui a accepté qu il puisse y avoir un décalage . Et voilà ma surprise reception d un courrier me congédiant pour non respect des paiements alors que tous est regle ét bien souvent avant date buttoir , choquée car mon etat de sante ne me permet pas de quitter mon logement .A qui dois je m adresser pour regler ce litige injuste . Cordialement

Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider