Obtenir un crédit immobilier quand on n’est pas salarié

Une activité passée au crible. C’est ce qui attend ceux qui veulent obtenir un crédit immobilier mais qui ne sont pas salariés. 

Obtenir un crédit immobilier quand on n’est pas salarié
Les clés pour obtenir un crédit immobilier sans salaires
  • Faire une demande de prêt immobilier quand on est a pas de salaire... comment ça marche ?

Alors qu’un salarié doit en général montrer patte blanche avec un contrat de travail en CDI, les non-salariés, eux, doivent justifier de la bonne santé financière de leur activité. On fait le point selon qu’ils soient gérants, auto-entrepreneur ou exerçant une profession libérale.

Faire un crédit immobilier sans être salarié

 

1) Pour un gérant

Le gérant a cette spécificité qu’il peut être à la fois non-salarié ou salarié. Mais au final, ses revenus sont tributaires de son activité. Bref, un gérant non-salarié devra répondre à certains critères comme disposer d’une expérience de 24 mois au minimum et présenter des résultats positifs. Pour en attester, il joindra les pièces suivantes à son dossier de demande de crédit immobilier.
 
  • Les bilans comptables des deux dernières années,
  • Une copie des statuts de la société
  • Un arrêté comptable de l’année en cours
  • La liasse fiscale
  • Le dernier procès-verbal de l’assemblée générale qui stipule le montant des bénéfices qui ont, le cas échéant, été distribués

Le gérant salarié, lui, devra en sus présenter ses trois derniers bulletins de salaires comme tout autre salarié.
 

2) Pour un auto-entrepreneur

Les établissements bancaires considèrent de façon général sur un même plan le gérant, l’entrepreneur individuel et l’auto-entrepreneur. Ces derniers doivent justifier de la bonne santé financière de leur activité. L’auto-entrepreneur doit également justifier d’une expérience minimale de deux ans et des comptes dans le vert.

S’agissant des documents à joindre à la demande de crédit immobilier, elles sont identiques à ceux du gérant, à savoir les deux derniers bilans comptables annuels et l’arrêté comptable de l’année en cours.
 

3) En tant que profession libérale

Ceux qui exercent une activité professionnelle en profession libérale disposent d’un capital confiance plus important auprès des banques. Ils connaissent la stabilité et des revenus élevés. Il en est ainsi des professions réglementées comme les médecins, avocats, etc. Conséquence ? Les établissements financiers sont moins exigeants que pour les gérants ou autres entrepreneurs individuels. Les professionnels libéraux n’ont à justifier parfois que d’une seule année d’expérience. Côté pièces justificatives, ils doivent présenter les déclarations 2035 des deux dernières années ou les comptes annuels si le professionnel exerce au sein d’une société d’exercice libéral (SELAS) et un arrêté comptable de l’année en cours.

Au-delà des justificatifs de base, un crédit immobilier peut parfois être plus facilement accordé avec des garanties supplémentaires. Il peut s’agir d’une hypothèque, d’un nantissement ou encore d’une caution personnelle.

A lire aussi :

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
2 Commentaires
  • lemonnier 22-04-2015 10:15:54

    je voudrais faire un credit immo le compte est bien mon compagnon est en cdi mais on nous refuse le credit car je suis en reclassement professionnel alors que meme seul mon compagnon peut payer ont-il le droit?

    Mon Portail Financier 22-04-2015 10:15:54

    Bonjour, l'octroi ou non de crédit dépend toujours du bon vouloir de l'organisme financier qui n'est pas dans l'obligation légale de justifier son refus. La seule solution est de tenter votre chance auprès d'autres organismes...

Simulez votre Crédit Immobilier

100% Gratuit et Sans Engagement

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

SIMULEZ