Demander un crédit pour l’'achat d'’un cheval : bonne idée ?

Achat mais aussi entretien, un cheval constitue un poste important dans le budget d’un cavalier. Mais est-il pour autant judicieux de recourir à un crédit ? Voici la réponse…

Demander un crédit pour l’'achat d'’un cheval : bonne idée ?
Acheter un cheval à crédit ou pas ?

Il faut débourser des centaines d’euros par an pour son équidé sans compter le prix d’achat. Quel cavalier ne rêve pas de posséder sa propre monture, est-il pour autant judicieux de faire un crédit pour acquérir un cheval ? Et bien, cela dépend…
 

Simulez votre crédit en ligneComparez les offres du marché et trouvez la plus avantageuse mais aussi la plus adaptée à votre projet en quelques clics !

Combien coûte un cheval ?

Entre l’achat du cheval, son entretien et l’équipement du cavalier, ce sont des centaines d’euros qui partent au pas de course. Les prix s’échelonnent entre 1 000 et 5 000 euros en moyenne pour un cheval de loisirs à 20 000 euros pour un cheval de compétition. D’autres éléments comme la race ou encore le niveau vont encore alourdir la note…

Ajoutez à cela les frais de pension et de box mensuels qui peuvent atteindre environ 500 euros. Et à moins de posséder une propriété privée où il puisse se dépenser régulièrement, ce n’est pas un luxe mais une nécessité.

D’ailleurs, tout cela est légiférer puisque pour posséder cet animal chez soi, il faut disposer d’au moins un hectare de terrain et effectuer une déclaration auprès d’un haras.
 

Un crédit, pourquoi pas… ?

Plusieurs organismes financiers proposent des crédits spécialement dédiés à l’achat d’un cheval. Vu le montant de l’équidé, souscrire un crédit pour acheter votre cheval est une bonne idée à condition toutefois que le projet ait été bien mûri.
Il faut tout d’abord dresser la liste de tous les postes de dépenses pour pouvoir emprunter le montant correspondant au plus juste aux besoins.

Une fois le budget annuel établi, deux options sont envisageables :
  • soit le crédit servira à compléter une éventuelle épargne,
  • soit le crédit couvrira l’ensemble des besoins financiers. C’est de loin la meilleure solution puisqu’elle permet de ne pas toucher au compte à terme (s’il existe).

In fine, souscrire un crédit pour acquérir un cheval est envisageable à condition d’en assumer les conséquences pécuniaires. Mesurer ses capacités de remboursement en amont est le gage que ce rêve ne vire pas au cauchemar. A défaut, sachez qu’il est possible de louer un cheval pour une centaine d’euros par mois.

 
Comparez les solutions de crédit du marché 

A lire aussi :

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Simulez votre prêt personnel

Trouvez un crédit personnel rapide. 100% gratuit et sans engagement

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Simulez