Droit à la retraite : quelle est l’échéance ?

Le point sur la notion de droit à la retraite et ses modalités pour en comprendre les subtilités 

Droit à la retraite : quelle est l’échéance ?
Règles et exceptions

Passé un certain âge, tout salarié se questionne sur l’échéance de sa fin de carrière professionnelle, à savoir celle qui lui ouvre un droit à la retraite.

Le droit à la retraite renvoie à des situations qui varient en fonction de l’âge, de la date de début de l’activité professionnelle, mais également du niveau de la pension de retraite perçue.

Faisons le point pour y voir plus clair.



Droit à la retraite : de quoi s’agit-il ?

Le droit à la retraite doit être apprécié en fonction de la situation de chaque personne car il dépend de l’âge de celle-ci mais également de la durée de sa carrière professionnelle.

 

L’âge légal de départ à la retraite

Le législateur a défini un âge minimum qui permet à chaque salarié de demander à son employeur de partir à la retraite. Cet âge minimum légal ouvrant droit à la retraite va de 60 ans à 62 ans selon que la personne concernée est née avant ou après 1951.

Attention ! Atteindre l’âge légal de départ à la retraite ne signifie pas nécessairement bénéficier d’une retraite à taux plein (voir ci-dessous). C’est la raison pour laquelle tout salarié peut souhaiter poursuivre son activité professionnelle, au delà de l'âge légal, afin de majorer sa pension de retraite.

 

Les carrières longues

Les salariés ayant commencé à travailler jeunes, c’est-à-dire avant leur vingtième année, peuvent bénéficier d’un droit à la retraite anticipée.

Pour en savoir plus : retraite en clair


 

Droit à la pension de retraite

Si le droit à la retraite rime avec pension de retraite, il ne faut pas oublier que le montant de celle-ci varie en fonction du nombre de trimestres cotisés au titre de l’activité professionnelle.

Ainsi, même si un salarié atteint l’âge légal de départ à la retraite, sa pension de retraite au titre du régime de base pourra être minorée.

Pour augmenter leurs revenus, les personnes qui liquident leurs droits à la retraite peuvent également reprendre une activité professionnelle. On parlera de « cumul emploi-retraite ».

A savoir : les conseillers de la caisse nationale d’assurance vieillesse sont là pour vous aider à anticiper votre départ à la retraite en faisant le point sur votre durée de cotisations afin d’optimiser votre pension de retraite.

Pour en savoir plus : cnav



Mise à la retraite

Hypothèse moins courante, elle n’en est pas moins autorisée : l’employeur a la possibilité de mettre un salarié à la retraite dès lors que celui-ci atteint 70 ans.

A savoir : L’accord du salarié ne sera pas nécessaire. L’employeur devra simplement l’informer du préavis de départ à la retraite (celui-ci correspond à la durée du préavis de licenciement).

A lire aussi : 

Morgane Le Corre Morgane Le Corre

Morgane Le Corre est juriste spécialisée en droit social et germanophone. Curieuse et active, elle s'intéresse à la matière juridique au sens large (droit des contrats, droit bancaire) et enrichit son expérience professionnelle par des missions dans différents domaines (enseignement, rédaction, consulting).

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider