Entreprise : comment simuler son besoin en trésorerie ?

Pour connaître son besoin en trésorerie, un outil s'impose : le besoin en fond de roulement.

Entreprise : comment simuler son besoin en trésorerie ?
Calculer son besoin en trésorerie
  • Simuler son besoin de trésorerie professionnel

La trésorerie dans une entreprise, c’est comme le contenu d’un compte chèque pour un particulier, tout le monde en a un. Et il vaut mieux le surveiller de près…
 

Les entreprises et leur besoin de trésorerie

 

Qu’est-ce que la trésorerie ?

La trésorerie d’une entreprise correspond à l’ensemble des liquidités disponibles en caisse, et dans le compte bancaire professionnel. Elle fluctue au gré des encaissements (paiement des clients) et des décaissements (règlements des factures fournisseurs). Et il s’agit d’un point névralgique pour un entrepreneur.
 

Le Besoin en Fond de Roulement (BFR)

Le Besoin en Fond de Roulement ou BFR est un indicateur permettant de voir concrètement le décalage de trésorerie résultant du fonctionnement de l’entreprise. Autrement dit, les encaissements et les décaissements. Alors comment se calcule-t’-il ? Il comprend trois éléments :
 
  • Les stocks de matières premières hors taxe (HT) ou les travaux en cours pour les activités de service,
 
  • Les créances clients Tout Taxes Comprises (TTC). Il s’agit de la moyenne des créances non encaissée.
 
  • Et la moyenne TTC des dettes fournisseurs.

La formule est la suivante : BFR = stocks + créance clients – dettes fournisseurs.

Si le BFR est négatif, c’est un point positif puisque cela signifie que l’entrepreneur n’a pas un besoin en trésorerie. Mais ce sera l’inverse en cas de BFR positif.
 

Simulation : micro-entreprise

Pour se lancer pour la première fois dans le monde de l’entreprenariat, rien de plus simple que le statut d’auto-entrepreneur. Ici, le calcul du BFR est tout aussi simplifié que lors de la création d’entreprise. Il s’agit de mettre en lumière une évaluation forfaitaire. Rappelons que ce statut est en franchise de TVA de sorte que les stocks sont inclus TTC dans le calcul.

Prenons l’exemple le plus simple d’un autoentrepreneur exerçant une activité de services. Il dispose d’une moyenne de 500 euros de factures clients non encaissées et 120 euros de dettes fournisseurs non encore réglées. Le BFR se calcule comme suit : 500-120 = 380 euros.

Alors qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Tout simplement qu’il devra trouver des financements à court terme pour pallier à son besoin de trésorerie. Cela passera notamment par des concours bancaires.

Si l’on inverse les chiffres de telle sorte à ce que les créances clients soient de 120 euros et les dettes fournisseurs de 500 euros, le BFR sera donc négatif : - 380 euros. Il montre que les clients ont visiblement tendance à régler rapidement ou au comptant. La trésorerie se porte bien.

 
A lire aussi :

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider