Quelles solutions d'épargne non financière pour les particuliers ?

De plus en plus de ménages optent pour des solutions d'épargne non financière car l'évoluion des marchés financiers ou leur éthique les y encourage.

Quelles solutions d'épargne non financière pour les particuliers ?
L'épargne non financière, la constitution d'un patrimoine tangible

Financez tous vos projets, en toute sérénité ! À la suite des bouleversements économiques auxquels nous avons dû faire face ces dernières années, de plus en plus de ménages choisissent d'investir dans l'économie réelle et remettent en question les placements bancaires. L'épargne non financière occupe désormais une place non négligeable dans le patrimoine des ménages qui ont la capacité de placer une partie de leurs revenus pour l'avenir.
 

Quels supports d'épargne autres que les produits bancaires ?


La constitution d'un patrimoine est de plus en plus vue comme une alternative aux placements financiers par les ménages français, en grande partie à cause de l'instabilité actuelle des marchés financiers et au manque de confiance envers les établissements bancaires. 

Parmi les solutions d'épargne non financière, on trouve l'achat de terrains, de biens immobiliers destinés à la location, de métaux précieux, d'objets anciens qui sont supposés prendre de la valeur au fil des années… Les programmes de défiscalisation ne sont plus intéressants que pour une minorité d'investisseurs qui cherchent plus à défiscaliser qu'à obtenir un rendement important.

Pour les plus téméraires, l'investissement dans des projets (entreprises, sites internet de contenu ou de vente en ligne) est une belle alternative qui offre un rendement potentiel bien plus intéressant mais qui n'est pas sans risque.
 

Les solutions d'épargne non financière les plus rentables


L'immobilier a longtemps été considéré comme une valeur refuge mais les motivations sont aujourd'hui différentes d'il y a 20 ans. Les investisseurs cherchent avant tout à dégager un profit immédiat et savent que la plus-value en cas de revente n'est pas garantie.

Ceux qui investissent dans un bien destiné à la location se tournent donc vers des biens qui louent à la journée ou à la semaine et qui offrent un rendement bien supérieur à la location à l'année.

L'immobilier d'entreprise est également un bon placement à condition de savoir sélectionner les affaires rentables et de réévaluer régulièrement le prix du loyer. La constitution d'une SCI (Société Civile Immobilière) permet de se regrouper pour investir dans plusieurs projets à la fois et ainsi de mutualiser le risque en cas de défaut d'un des locataires.

La terre est un bon investissement à long terme. De plus en plus de citadins achètent une parcelle non constructible à la campagne ou une parcelle de forêt.

L'investissement dans les chênes truffiers ou le vin est un autre exemple de constitution de patrimoine non financier. Un concept qui a le vent en poupe, les agriculteurs et les éleveurs sont de plus en plus nombreux à proposer ce type de contrat : en échange d'un capital de départ, l'investisseur reçoit les recettes d'une partie de la récolte.


A lire aussi : 

Samantha Soreil Samantha Soreil

Rédactrice et traductrice freelance, Samantha Soreil a suivi un cursus universitaire en langues étrangères appliquées avant de s'orienter vers la finance. Après avoir validé son master en finance et un an d'expérience en banque, elle décide de créer sa propre entreprise à Lyon et travaille en tant que rédactrice et traductrice indépendante spécialisée en économie et finance.

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider