Comment constituer son épargne de précaution ?

La constitution d'une épargne de précaution peut prendre du temps mais il est recommandé de disposer de 3 à 6 mois de salaire sur un compte d'épargne.

Comment constituer son épargne de précaution ?
Les supports et les astuces pour préparer une épargne de précaution

Découvrez une épargne avantageuse

L'épargne de précaution est nécessaire en cas de coup dur, mais il est parfois difficile de constituer cette réserve. De plus, les taux de rémunération des livrets d'épargne étant très bas, certaines personnes qui ont la capacité de mettre de l'argent de côté préfèreront se tourner vers des investissements plus risqués, mais potentiellement rémunérateurs.

Quel support d'investissement choisir pour constituer son épargne de précaution ?


Les livrets non imposés sont une bonne base pour ceux qui ne souhaitent pas mettre en danger leur capital. Le livret bleu ou livret A, par exemple, permet de percevoir des intérêts qui sont exonérés d'impôts et de prélèvements sociaux. Il est possible d'y verser jusqu'à 22 950 €, mais la rémunération est très faible : 0,75 % du capital… 

Pour les ménages les plus modestes, le livret d'épargne populaire (LEP) est une alternative intéressante. La rémunération est un peu supérieure à celle du livret A : elle est actuellement fixée à 1,25 %.
Le plafond est plus bas : 7 700 € de dépôt hors capitalisation des intérêts. Pour savoir si l'on a le droit de profiter de ce dispositif d'épargne, il faut se rendre à la banque avec son dernier avis d'imposition.

Il est également possible de se constituer une épargne de précaution sur des supports plus rémunérateurs, mais plus risqués comme une assurance-vie, mais deux problèmes se posent alors : le capital n'est plus garanti (sauf si l'on place tout l'argent sur un fond euros) et si l'on souhaite récupérer l'argent peu de temps après l'avoir placé, la fiscalité vient sérieusement entamer les gains.

Comment faire pour épargner ?


Le moyen le plus sûr pour mettre de l'argent de côté régulièrement est d'automatiser les versements mensuels. Quoi qu'il arrive, le compte d'épargne sera ainsi approvisionné. On peut également choisir d'y verser une partie des primes reçues jusqu'à ce que le montant souhaité soit atteint. En fonction de ses revenus, chacun définit ensuite combien il peut verser chaque mois sur le compte ou le livret de son choix en vue de constituer cette réserve sans pour autant se priver. Un versement de 5 à 10 % de son salaire, c'est déjà bien.

Quant au montant idéal pour une épargne de précaution, tout dépend du style de vie que l'on adopte et de sa situation personnelle et familiale. Avoir de quoi faire face à ses dépenses obligatoires pour 6 mois est déjà une sécurité que peu de personnes ont assurée.
 


A lire aussi :

Samantha Soreil Samantha Soreil

Rédactrice et traductrice freelance, Samantha Soreil a suivi un cursus universitaire en langues étrangères appliquées avant de s'orienter vers la finance. Après avoir validé son master en finance et un an d'expérience en banque, elle décide de créer sa propre entreprise à Lyon et travaille en tant que rédactrice et traductrice indépendante spécialisée en économie et finance.

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Trouvez l'épargne qui vous convient !

100% Gratuit et Sans Engagement

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider