Quel est le rôle de l'expert en assurance ?

Dans quels cas un expert en assurance intervient-il ? Son intervention est-elle obligatoire ? Si oui, dans quels cas ? 

Quel est le rôle de l'expert en assurance ?
L'expert en assurance intervient lors de la rédaction du contrat ou suite à un sinistre

L'expert en assurance peut intervenir avant la signature d'un contrat d'assurance afin de procéder à l'évaluation des biens à assurer. Il est également mandaté pour constater les dégâts suite à un sinistre afin de déterminer quelle est l'indemnité que peuvent percevoir les assurés. 
 

Quand l'expert en assurance intervient-il ?

L'expert en assurance intervient lorsqu'il est nécessaire d'évaluer la valeur d'un bien à assurer ou les indemnités qui doivent être versées aux victimes d'un sinistre. Il est envoyé par la compagnie d'assurance, mais les assurés peuvent tout à fait demander une contre-expertise et faire réévaluer le bien par un autre expert de leur choix.

Il va notamment vérifier les circonstances du sinistre afin de vérifier que l'assuré est bien de bonne foi. Il va également identifier les biens qui ont été endommagés ou les biens volés en se basant sur la déclaration ou l'expertise qui a été enregistrée lors de la conclusion du contrat d'assurance. Il va chiffrer le coût de réparation des dommages.
Ses conclusions vont permettre à la compagnie d'assurance de faire une proposition d'indemnisation à l'assuré qui a subi le sinistre. 

Il peut intervenir pour n'importe quel type d'assurance portant sur un bien (assurance auto et moto, assurance habitation, etc.). Le rapport d'expertise sera remis à l'assuré s'il porte sur un contrat d'assurance auto ou un contrat d'assurance dommage ouvrage. Dans tous les autres cas, il faut que l'assuré en fasse la demande s'il veut consulter le rapport.
 

Est-ce obligatoire, et dans quels cas ?

Pour faire fonctionner une assurance dommage ouvrage ou en cas de catastrophe technologique, le recours à un expert est obligatoire. Pour faire fonctionner les garanties de n'importe quel contrat d'assurance, il est préférable mais non obligatoire d'avoir recours à un expert qui est le seul à même de chiffrer le coût des travaux nécessaires pour remettre le bien en état.
 


Que faire si l'on n'est pas d'accord avec le rapport établi par l'expert ?

Si les conclusions de l'expert en assurance sont contestées par l'assuré, il peut dans ce cas demander une contre-expertise qui sera réalisée par un autre intervenant.

Si le résultat ne satisfait toujours pas les parties, une troisième expertise peut avoir lieu et les frais du troisième intervenant seront divisés équitablement entre l'assureur et l'assuré. Si aucun terrain d'entente n'est trouvé à l'issu de ce troisième rendez-vous, un passage devant le juge peut être envisagé.

A lire aussi : 

Samantha Soreil Samantha Soreil

Rédactrice et traductrice freelance, Samantha Soreil a suivi un cursus universitaire en langues étrangères appliquées avant de s'orienter vers la finance. Après avoir validé son master en finance et un an d'expérience en banque, elle décide de créer sa propre entreprise à Lyon et travaille en tant que rédactrice et traductrice indépendante spécialisée en économie et finance.

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Trouvez une assurance auto moins chère !

Simulation Gratuite et Sans Engagement

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Simuler