Famille recomposée : comment s'y prendre ?

Créer une famille recomposée, c’est accepter le compromis et dialoguer !
 

Famille recomposée : comment s'y prendre ?
Comment réussir sa famille recomposée ?

Avec un mariage sur trois, voire deux qui se termine en divorce, on ne compte plus les familles monoparentales. Les parents n’hésitent plus à refaire leur vie alors que les enfants sont encore jeunes et avec la pression financière et les loyers prohibitifs, on est bien souvent obligé de cohabiter tous ensemble rapidement : parents, beau-père/belle-mère, demi-frère ou demi-sœur. Quelques astuces pour réussir sa famille recomposée. 
 

Anticiper et dialoguer : le secret des familles recomposées

Avant d’envisager toute installation commune, il est important de présenter chacun des membres de la famille à l’autre.

Parlez à vos enfants, demandez-leur leurs ressentis, identifiez leurs éventuelles craintes ou a priori.

Essayez au maximum d’anticiper ce changement (le beau parent et ses enfants qui emménagent dans le cocon familial ou le déménagement chez eux) : plus vous aurez de temps pour visualiser, accepter l’idée, préparer, mieux votre enfant pourra s’approprier la démarche.
 

Apprendre à mieux se connaître

La famille recomposée est une somme d’individualités, d’habitudes différentes, de réflexes. Il faut parfois prendre un peu de recul et trouver des compromis. C’est peut-être aussi l’occasion de prendre le meilleur dans chaque famille pour créer ses propres règles.

Attention toutefois à ne pas bouleverser les équilibres familiaux et les routines quotidiennes. Autorisez-vous une période de flottement où chacun prendre le temps de prendre sa place et de s’habituer progressivement aux nouvelles règles.
 

Déterminer les sources d’autorité

L’une des clefs des familles recomposées équilibrées est de déterminer clairement les champs d’autorité de chaque beau-parent vis-à-vis des enfants de l’autre. Cette autorité est fonction :
 
  • De l’âge du ou des enfants concerné(s)
  • Du statut de votre nouveau conjoint : est-il divorcé, veuf ?
  • Des rapports que l’enfant entretient avec l’autre parent : le voit-il souvent ? s’en occupe-t-il ? est-il décédé ?
 
Les règles doivent être claires dès le départ et doivent faire le fruit de discussions en amont. Puis-je punir l’enfant de mon conjoint ? S’il me provoque, comment réagir ? Autant de questions qu’il est bon de se poser.
 

S’organiser

Enfin, une fois tous ces problèmes réglés, il vous faut maintenant vous organiser ! Les familles recomposées jonglent avec des horaires parfois décalés, les gardes ou droits de visite et même parfois des zones géographiques différentes ! Investissez dans un grand calendrier que vous pourrez accrocher dans une partie commune. Inscrivez toutes les dates importantes et anticipez les déplacements.
 
Vous êtes prêts pour la famille XL !

A lire aussi :   
 

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
1 Commentaires
  • Mario 27-10-2016 10:33:52

    Bonjour, J’ai récemment emménagé avec ma compagne et elle a deux enfants d’un précédent mariage. Merci pour cet article. Il me sera très utile. Au revoir

Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider