Une boite anti-explosion pour les Galaxy Note 7

Les fréquentes explosions de Galaxy Note 7 ont fait couler beaucoup d’encre. Qu’en est-il aujourd’hui ? Comment Samsung a t-il géré cette crise ? Nous vous en parlons ici.
 

Une boite anti-explosion pour les Galaxy Note 7
Les mesures prises par Samsung suite aux explosions de Galaxy Note 7

Après les différentes explosions de Galaxy Note 7, Samsung cherche à se remettre de ce gros échec.

La marque coréenne a vendu près de 2,5 millions d’exemplaires de ce modèle qu’elle a décidé de rappeler. Pour cela, elle a conçu une boite anti-explosion pour que les utilisateurs puissent renvoyer leur appareil susceptible d’être défectueux. Revenons sur ce qui s’est passé et sur les mesures prises par le fabricant.
 

Explosions de Galaxy Note 7 : les conséquences

 

Rappel des faits marquants 

 
  • Le Galaxy Note 7 est présenté en avance, le 2 août 2016, afin de devancer la sortie de l’iPhone 7,
     
  • Le 24 août 2016, les premières photos de phablettes brûlées apparaissent sur les réseaux sociaux, selon Samsung, il s’agit de cas exceptionnels,
     
  • Le 2 septembre 2016, déjà près de 35 cas d’explosions de Galaxy Note 7, le fabricant met en place le rappel de tous les modèles vendus et une procédure de remplacement,
     
  • Le 8 septembre 2016, la FAA (Administration fédérale américaine de l’aviation) recommande de ne pas avoir la phablette en soute, ni de l’allumer ou de la recharger pendant le vol,
     
  • Après d’autres incendies courant septembre, le 5 octobre 2016, une version certifiée sûre de ce grand smartphone prend feu dans un avion qui a dû être évacué. Il sera définitivement interdit dans les avions.
 
Plusieurs semaines après, Samsung ne connait toujours pas les raisons des explosions de ses Galaxy Note 7. La batterie est soupçonnée, ainsi que l’étanchéité de l’appareil : le fait que tout soit si bien scellé provoque de la chaleur qui pourrait faire chauffer l’intérieur comme un sauna. Mais rien n’est confirmé, la carte mère du processeur est également suspectée ainsi que des composants chimiques.
 

Une boite anti-explosion proposée

Ne sachant toujours pas ce qui a pu se passer, Samsung a décidé finalement le 11 octobre 2016 de cesser définitivement la fabrication ainsi que la vente et le remplacement du Galaxy Note 7. Elle demande aux utilisateurs d’éteindre leur téléphone et de le renvoyer.

La marque coréenne a organisé une deuxième procédure de retour qui est d’ailleurs assez spéciale vu le possible danger que peut représenter ce modèle.

Samsung demande aux utilisateurs :
 
  • Tout d’abord de mettre des gants spéciaux donnés par la marque,
  • De placer l’appareil dans un sachet antistatique,
  • Ensuite de placer le tout dans une boite en carton,
  • De mettre la première boite en carton dans une autre boite sécurisée anti-explosion
  • De ramener le tout en magasin.
En France, apparemment la procédure n’est pas aussi complexe. Des personnes auraient simplement reçu des bons de renvoi Chronospost pour renvoyer le produit.

Cette affaire va coûter cher financièrement à Samsung, on parle de 17 milliards de dollars, soit environ 15 milliards d’euros. Mais également en termes d’image : certaines personnes se moquant de la marque, que ce soit en se déguisant en Galaxy Note 7 pour Halloween ou en bidouillant leur jeu GTA 5 pour y mettre l’appareil défectueux à la place d’une grenade.

La marque devra à l’avenir trouver les raisons exactes de ces explosions de Galaxy Note 7 et corriger cela pour regagner la confiance des utilisateurs déçus et méfiants.

A lire aussi :

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider