Hypothèque maison : ce qu’il faut savoir

Apurer une dette ou assurer un complément de revenus, l’hypothèque maison est une sûreté pour débloquer des fonds. Revue de détails.

Hypothèque maison : ce qu’il faut savoir
Mettre son bien immobilier en garantie
  • Zoom sur l’hypothèque maison

Parfois utilisée par les emprunteurs, l’hypothèque maison est un moyen d’obtenir un financement auprès des banques.

Lorsque son bien immobilier devient une garantie financière

 

Hypothèque maison : quelle utilité ?

Si certains particuliers recourent à l’hypothèque maison sur un bien immobilier sur lequel l’emprunt est demandé, d’autres utilisent cette garantie pour obtenir des liquidités et payer des dettes urgentes. Mais aussi ceux qui prévoit l’avenir et le départ à la retraite en optant pour le prêt viager hypothécaire.
 

Comment cela fonctionne ?

Le principe est simple mais lourd de conséquences. Un particulier met en garantie un bien immobilier acquis antérieurement ou en cours d’acquisition afin de garantir un prêt. S’il devait devenir défaillant et était dans l’impossibilité d’honorer ses mensualités actuelles et futures, le prêteur (la banque) pourra saisir et vendre le bien pour récupérer ses fonds. Et en général, la vente ne permet pas de vendre au meilleur prix mais au plus offrant. Par conséquent, l’emprunteur perd son bien immobilier et au final de l’argent.
 

Comment obtenir une hypothèque maison ?

Comme l’achat d’un bien immobilier, l’hypothèque maison nécessite le passage devant le notaire. Ce dernier rédigera un acte légal puis procédera à l’inscription de l’hypothèque dans un fichier national, le service de la publicité foncière. Et elle est valable tout au long de la durée du crédit. Mais elle reste inscrite durant un an après la dernière échéance du crédit.
 

Peut-on lever une hypothèque maison ?

Ce type de garantie n’est pas irrévocable. En effet, une mainlevée de l’hypothèque est possible dans certaines circonstances. Il s’agit de la vente de la propriété avant la fin du crédit. Mais cela n’est pas gratuit. Des droits et taxes sont dues.
 

Coût d’une mainlevée simple

Pour une maison de 100 000 euros, les frais de notaires s’élèvent à 330 euros, les droits du Trésor Public à 25 euros, la radiation de l’inscription à 50 euros et les débours 175 euros. Soit au total 665 euros. Les frais notariaux représentent à eux seuls plus de 50% des frais.
 

L’hypothèque pour séniors

A côté de l’hypothèque simple accessible à tous, le prêt viager hypothécaire est destiné aux plus de 65 ans. Ils peuvent obtenir jusqu’à 80% de la valeur du bien immobilier qui sera versé sous forme de capital ou de rentes. Cela permet d’obtenir un prêt pour booster sa pension. Le prêt sera remboursé au décès du souscripteur soit par la vente de la maison ou par les héritiers qui deviennent propriétaires.
 
Recevez toutes nos astuces financières !
 
A lire aussi :

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Simulez votre Crédit Immobilier

100% Gratuit et Sans Engagement

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

SIMULEZ