Indemnité arrêt maladie : comment en bénéficier ?

Pour percevoir une indemnité arrêt maladie, il y a des conditions à remplir, d’ailleurs ces dernières ont récemment été assouplies. On vous dit tout à ce sujet.

Indemnité arrêt maladie : comment en bénéficier ?
Que faut-il faire pour bénéficier d’une indemnité arrêt maladie ?

Comment percevoir une indemnité arrêt maladie ? Que faut-il faire pour ? Il y a évidemment des règles à respecter et notre article pratique vous aidera à adopter les bons réflexes.


Indemnité arrêt maladie : les conditions à remplir

Vous avez été contraint au repos, avez subi une opération ou ne pouviez tout simplement pas travailler pour raisons de santé ?

Si tel est le cas, vous pouvez bénéficier d’une indemnité d’arrêt maladie.

Cette dernière vous est versée sous certaines conditions :
 
  • Avoir travaillé au moins 150 heures durant les trois mois succédant à l’arrêt de travail,
  • Avoir cotisé 9 754,15 € durant les six mois précédant l’arrêt de travail.

Autrement, si l’arrêt de travail vient à se prolonger au-delà de six mois, l’indemnité arrêt maladie peut se poursuivre à condition que la personne malade ou accidentée ait :
 
  • Travaillé au moins 600 heures durant les douze mois succédant à l’arrêt de travail,
  • Cotisé 19 508 € durant les douze mois précédant l’arrêt de travail.

 

Certains jours ne peuvent être indemnisés

Il faut savoir que l’assurance maladie ne verse pas d’indemnités suite aux trois premiers jours de l’arrêt de travail. De plus, elle délivre autant d’indemnités journalières (IJ) qu’il y a de jours dans le mois. Aussi, la compensation est susceptible de varier selon qu’il y ait vingt-huit ou vingt-neuf jours en février et trente ou trente-et-un jours les autres mois de l’année.



Le calcul de l’indemnité pour arrêt de travail

Le calcul de l’IJ est fixée sur le salaire journalier de base de la personne qui est en arrêt de travail. On l’obtient en divisant le salaire brut des trois derniers mois succédant à l’arrêt par 91,25.

Cependant l’IJ est retenue dans la limite de 1,8 Smic (ou 2 623,54 €). Elle ne dépassera donc jamais 43,13 € par jour.

La formule à appliquer est la suivante : [(2 623,54 € x 3)/91,25] x [50 %].



Quid des chômeurs en arrêt maladie ?

Une personne indemnisée par la Sécurité Sociale pour cause d’arrêt maladie ne peut percevoir d’allocations chômage. À contrario, elle perçoit des IJ de l’assurance maladie comme si elle était en activité. Le nombre de jours pris en charge par l’assurance maladie reporte d’autant de jours les droits à l’allocation chômage.

Pour percevoir ses IJ, le chômeur doit fournir un certificat de travail ainsi que les bulletins de salaire correspondant aux trois ou douze mois d’activité antérieurs, sans oublier le certificat d’admission à l’allocation chômage et la dernière attestation de versement de cette même allocation.

A lire aussi : 

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider