Indemnités journalières : comment les calculer ?

Calculer le montant de ses indemnités journalières peut paraître fastidieux. Une méthode claire pour tout comprendre en quelques secondes.

Indemnités journalières : comment les calculer ?
Quand l’assurance maladie prend le relais

Un litige avec votre employeur ? Faites valoir vos droits !
Un arrêt maladie, un congé maternité, un arrêt pour accident de travail …. Tous ces cas de suspension du contrat de travail entrainent le versement d’indemnités journalières (« I J ») qui viennent compenser la perte de salaire de la personne concernée. Le calcul et le versement de ces indemnités répondent à des règles spécifiques.
 

Indemnités journalières : le mécanisme


Lorsque le contrat de travail est suspendu pour raisons médicales, le système de protection sociale, via l’assurance maladie, prend le relais en allouant au salarié des indemnités journalières. Ces indemnités sont ouvertes sous réserve de remplir certaines conditions relatives au temps de travail effectué au cours d’une période donnée. Leur montant varie en fonction du salaire de référence de la personne concernée.

A savoir : les indemnités journalières seront versées par l’assurance maladie après 3 jours de carence.
 

Pour qui ?


Les indemnités journalières constituent une prestation assurée par la sécurité sociale. Encore faut-il avoir ouvert des « droits » pour en bénéficier. Peuvent ainsi percevoir des indemnités journalières, les personnes ayant travaillé :
  • Au moins 150 heures au cours des 3 mois précédant l’arrêt
  • Ou ayant perçu un salaire correspondant à 1015 x le SMIC horaire au cours des 6 mois précédant l’arrêt (1015 x 9.67 = 9815.05 euros)
 

Combien ?


Le calcul des indemnités journalières est bien plus simple qu’il n’y paraît et chacun peut faire des simulations financières en fonction de son salaire de référence.

Avant toute chose, il faut savoir que les indemnités journalières correspondent à 50% du salaire journalier. Partant de ce principe de base, il convient ensuite de calculer ce salaire journalier de référence. Celui-ci correspond à la somme des 3 derniers salaires perçus avant l’arrêt divisée par 91.25.

Le montant des indemnités journalières est majoré en fonction du nombre de personnes à charge (sans pouvoir excéder un plafond journalier prédéfini de 57.86 euros en 2016).

A savoir : certains accords d’entreprise permettent au salarié de bénéficier d’un maintien de salaire durant une période plus ou moins longue. Renseignez-vous auprès de votre employeur !
 

Une illustration pour bien comprendre


Un salarié percevant une rémunération mensuelle de 1700 euros avant son arrêt maladie sans enfant à charge calculera ses indemnités de la façon suivante :
  • Salaire journalier de référence : (1900 x 3) / 91.25 = 62.46 euros
  • Montant de l’indemnité : 62.46 x 50% = 31.23 euros

Pour en savoir plus ou accéder à un simulateur en ligne : ameli
 
A lire aussi

Morgane Le Corre Morgane Le Corre

Morgane Le Corre est juriste spécialisée en droit social et germanophone. Curieuse et active, elle s'intéresse à la matière juridique au sens large (droit des contrats, droit bancaire) et enrichit son expérience professionnelle par des missions dans différents domaines (enseignement, rédaction, consulting).

Simulez votre Assurance Santé

100% Gratuit et Sans Engagement

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Simuler

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire