Comment investir sans argent dans l'immobilier locatif ?

Investir sans argent reste possible, mais pour obtenir un crédit il faudra justifier de revenus élevés et réguliers pour gagner la confiance de la banque.

Comment investir sans argent dans l'immobilier locatif ?
Il est possible d'investir dans l'immobilier locatif même sans apport

À la recherche d'un financement pour votre auto ? Il est possible d'investir sans argent mais dans ce cas le choix des produits d'investissement sera restreint. En effet, il ne sera possible d'investir que dans les projets ne nécessitant pas d'apport. Oublions donc la bourse et autres placements qui rémunèrent l'épargne disponible et concentrons-nous sur l'investissement locatif qui peut être réalisé sans apport.    
 

L'achat d'un bien immobilier, le meilleur moyen pour investir sans argent

Il est possible d'investir dans l'immobilier sans apport… Si quelques conditions sont remplies.
Si vous ne versez pas d'argent pour financer votre projet, la banque voudra s'assurer de votre solvabilité et de votre implication dans ce projet si c'est elle qui supporte tous les risques !

Le financement de projets immobiliers à 100 % se fait, mais bien souvent les frais de notaire restent à la charge de l'acheteur (environ 7 % du prix de vente). Certaines banques acceptent de les financer également, mais le dossier de prêt devra être irréprochable.

Si vous empruntez sans apport, il est indispensable de conserver un taux d'endettement inférieur au tiers de vos revenus fixes.

Si par exemple vous gagnez 21 000 € net par an, vous ne pourrez pas rembourser plus de 7 000 € par an (soit une mensualité, capital, intérêts et assurances comprises, de 583 €). Il est préférable d'être en CDI pour réaliser ce genre d'opération, même si certaines banques accordent également leur confiance aux entrepreneurs ou aux intérimaires qui justifient d'une situation stable depuis plusieurs années.
 

Déterminer les frais mensuels liés à son investissement locatif

Lorsque l'on achète un appartement pour le mettre en location, il faut penser à tous les frais cachés. En effet, vos dépenses ne se limiteront pas au versement des mensualités pour rembourser le crédit… Dans l'idéal, le loyer devrait permettre de couvrir la mensualité du prêt et tous les frais annexes si l'on ne dispose pas d'apport personnel ou que l'on souhaite investir sans argent.

Les frais de copropriété peuvent être répercutés sur le locataire, mais si le logement reste vide ils seront à la charge du propriétaire.

La taxe foncière devra être réglée chaque année, son montant dépend notamment de la ville dans laquelle le bien est situé et de la valeur du logement.

Si des travaux doivent être faits dans le logement, cela sera à votre charge. Il en va de même pour les travaux dans les parties communes qui seront votés par le syndicat de copropriété.
 

Comment augmenter ses revenus ?

La location saisonnière permet de louer le bien plus cher à la nuit. De la même manière, on peut avoir recours aux sites de location entre particuliers comme Airbnb. 

La colocation est aussi une bonne option pour les propriétaires de grands appartements : le prix total du loyer au mois est souvent plus élevé que si l'on ne louait qu'à une seule famille.


A lire aussi : 

Samantha Soreil Samantha Soreil

Rédactrice et traductrice freelance, Samantha Soreil a suivi un cursus universitaire en langues étrangères appliquées avant de s'orienter vers la finance. Après avoir validé son master en finance et un an d'expérience en banque, elle décide de créer sa propre entreprise à Lyon et travaille en tant que rédactrice et traductrice indépendante spécialisée en économie et finance.

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Simulez votre Crédit Immobilier

100% Gratuit et Sans Engagement

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

SIMULEZ