La carte de crédit virtuelle : ce qu’il faut savoir !

A l’heure du presque tout informatisé, la carte de crédit virtuelle arrive à point nommé. Voici ce qu’il faut savoir sur son mode de fonctionnement.

La carte de crédit virtuelle : ce qu’il faut savoir !
La carte de crédit virtuelle pour les amateurs du net

Une carte de crédit gratuite, ça vous tente ?

De plus en plus de consommateurs achètent sur la toile avec toujours le risque de se retrouver sur un site non sécurisé et de voir voler ses coordonnées bancaires. La solution : la carte de crédit virtuelle pour un achat serein.

La carte de crédit vituelle, un principe unique...

La carte de crédit virtuelle a été commercialisée par les banques et reposent sur un principe unique, celui du code « jetable ». Afin de ne pas utiliser le code de sa carte bancaire classique Gold ou Mastercard, un code unique, utilisable une fois, est fourni pour chaque transaction commerciale sur la toile. Un concept au demeurant simple permettant de rassurer les clients et de limiter les fraudes bancaires.

Comment procéder ?

Si le concept est simple, son utilisation l’est aussi. Pour pouvoir bénéficier de ce service, il suffit d’installer un logiciel sur son ordinateur. Grâce à ce dernier, des nouveaux codes seront émis à chaque fois que cela sera nécessaire. Et comme pour des achats effectués avec une carte Mastercard ou Visa en boutique, ils figureront sur le relevé bancaire mensuel.

...qui se paye

Comme la plupart des services proposés par les banques, la carte de crédit virtuelle a un coût qui varie selon les banques. Voici quelques exemples de tarifs :

  • La Banque Postale, BNP Paribas et la Société Générale se sont unies pour proposer le service Paylib qu’il suffit de valider sur le site de la banque. Et c’est gratuit. Il suffit de choisir un identifiant (votre email) et un mot de passe. Puis d’associer votre carte de crédit au compte Paylib, c’est sur ce compte que sera débité le montant de l’achat.
  • La Banque Populaire, Fortuneo, et la Caisse d'Epargne entre autres, proposent le service e-cartebleue. Les dépenses en ligne sont débitées sur le compte associé à la carte de crédit Visa. En plus du numéro unique, la e-carte bleue est associée à une assurance « livraison non conforme et non livraison d’un bien » pour les dépenses supérieures à 15 euros. La cotisation s’élève à 7 euros.
  • Le Crédit Mutuel propose également un service gratuit via Payweb card permettant d’obtenir un numéro de carte virtuelle valable jusqu’à 30 jours. Pour ce faire, il faut disposer d’un contrat de Banque à distance.

A noter que certains achats ne sont pas possibles avec une carte de crédit virtuelle. C’est le cas de l’achat de billets de train de la SNCF, de concerts,… car le moyen de paiement ayant servi à l’achat est (généralement) requis lors du retrait du billet.

 

A lire aussi :

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Vous payez trop cher votre carte de crédit ?

Trouvez la carte qui correspond à vos besoins.

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Recherchez