Le crédit travaux est-il la seule solution pour financer des travaux de rénovation ?

Vous souhaitez faire des travaux chez vous et vous recherchez un crédit travaux au meilleur taux ? Nous vous proposons de découvrir une liste de solutions capables de vous intéresser…

Le crédit travaux est-il la seule solution pour financer des travaux de rénovation ?
Quelles sont les alternatives possibles au crédit travaux ?
  • Comment booster le crédit travaux avec d’autres solutions de financement?

Réaliser des travaux chez soi est devenu un thème à la mode avec l’essor des émissions de décoration mais aussi grâce aux économies d’énergies possibles en utilisant des équipements plus performants. Dans tous les cas, comme beaucoup de Français, vous avez certainement des difficultés à faire le tri parmi les différentes formes de financement…

Le crédit travaux :


Le crédit travaux est un crédit à la consommation affecté à montant fixe qui est clairement défini par le code de la consommation. Ainsi, l’emprunteur devra clairement préciser quels types de travaux sont concernés comme, par exemple :
  • La rénovation de la salle de bains,
  • Le remplacement de la toiture,
  • La substitution des portes et fenêtres,
  • L’installation d’une chaudière,
  • Etc.

Pour que cet emprunt soit effectivement considéré comme un crédit travaux, la durée de ce crédit devra être supérieure à 3 mois et d’un montant inférieur ou égal à 21.500 Euros.

Quelles sont les alternatives/compléments au crédit travaux ?


En plus du crédit travaux, il vous est possible de souscrire des aides supplémentaires qui pourront, soit s’ajouter au crédit travaux, soit le remplacer purement et simplement en fonction de vos besoins.

  • Les aides de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat)
Disponibles pour les logements achevés depuis au moins 15 ans, les aides de l’ANAH peuvent vous aider à financer des travaux qui réhabiliteront un logement très dégradé, et également des projets d’amélioration de l’habitat.

  • L’éco prêt à taux zéro
L'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) vous permet de financer des travaux améliorant la consommation énergétique de votre logement. Il vous est accordé sous certaines conditions relatives à la situation de votre logement et à la nature des travaux envisagés. Le montant maximum de l'éco-PTZ est de 30 000 € par logement, remboursable sans intérêt. Ce prêt est accordé jusqu'au 31 décembre 2015

  • Le prêt CEL / PEL
Si vous disposez un Compte Epargne Logement ou d’un Plan d’Epargne Logement, vous avez alors la possibilité de souscrire un crédit travaux à taux bas. Le montant total de ce prêt peut atteindre 23 000 € pour le CEL et 92 000 € pour le PEL.

En résumé…
Le crédit travaux n’est pas la seule solution à envisager pour financer des travaux de rénovation. Cependant, il constitue un excellent point de départ car il s’agit là d’un point de référence de grande importance. Ainsi, pour partir du bon pied dans votre recherche de financement, nous vous conseillons de réaliser des simulations en ligne. Cela vous permettra de faire le tour du marché pour ensuite comparer les autres solutions de financement existantes. À partir de là, vous pourrez réaliser un montage financier qui pourra englober, pourquoi pas, un crédit travaux, un éco-PTZ et des aides de l’ANAH.

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire