Lettre de démission : la clé pour quitter l’entreprise !

Quitter une entreprise nécessite parfois de rédiger une lettre de démission. Alors comment s’y prendre ? Que doit-elle contenir ? … Eléments de réponses.
 

Lettre de démission : la clé pour quitter l’entreprise !
Une lettre de démission sans motivations

De nos jours, travailler dans une seule société toute sa vie professionnelle est rare. Envie de changement, opportunités, réorientation professionnelle,…  Les raisons ne manquent pas. Mais quitter l’entreprise de son propre chef est soumis à certaines règles et la lettre de démission en est la clé.
 

Pourquoi une lettre de démission ?


Lorsqu’un salarié est engagé en contrat à durée indéterminé (CDI) et qu’il souhaite partir pour diverses raisons comme une opportunité de promotion au sein d’une autre entreprise, il se doit évidemment d’en informer son employeur. À défaut, cela s’assimile à un abandon de poste avec les conséquences qui en découlent…. Il faut donc nécessairement envoyer une lettre de démission recommandée avec accusé de réception. S’agissant des délais, c’est variable selon les conventions collectives. Le mieux est de se renseigner auprès de la direction des ressources humaines.
 

Des astuces pour bien la rédiger


Sachez qu’une lettre de démission n’est pas un listing noir sur blanc des motivations qui ont amené votre départ. D’ailleurs, il s’agit en effet d’un droit pour tout salarié sans avoir à se justifier. L'employé doit expliquer clairement sa volonté de quitter son poste. Voici concrètement ce qu’il faut penser à écrire dans la missive :
  • Les coordonnées de l’expéditeur (nom, prénom, adresse)
  • La lettre doit être datée (c’est important puisqu’il y a un préavis à respecter)
  • La durée de préavis selon la convention de l'entreprise
  • Le destinataire (le nom de l’entreprise)
  • Le poste occupé dans l’entreprise
  • La date de prise de fonction dans la société
  • La date de départ
  • Une demande de documents


Petit aperçu…

Une lettre de démission peut ainsi débuter comme suit :
  • Par la présente, je vous informe de ma volonté de quitter le poste d’ingénieur que j’occupe depuis le 1ER Mars 2012 au sein de la société Dupont.
  • Comme le stipule la convention collective, (ou mon contrat de travail), je dispose d’un préavis de deux mois fixant ainsi la date de départ au 19 Août 2015.
  • Je vous serai gré de bien vouloir préparer les documents suivants pour cette date : certificat de travail, attestation Pôle Emploi ainsi qu’un reçu pour solde de tout compte.
 

Et après…



 Il faut savoir qu’une démission, contrairement à un licenciement, n’ouvre pas le droit à des indemnités chômage. Sauf cas dit légitime, il s’agit en l’occurrence du déménagement pour suivre son conjoint, pour mission humanitaire, pour non-paiement de salaires, actes délictueux, etc.
 
Découvrez tous nos articles ! 

À lire aussi  
 

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider