Quelle est la limite d'’âge pour un prêt bancaire ?

Vous avez des projets en tête, vous souhaitez réaliser un prêt bancaire mais vous êtes un senior, découvrez quelles sont les limites d’âge pour souscrire un crédit…

Quelle est la limite d'’âge pour un prêt bancaire ?
Le prêt bancaire pour les séniors, un mythe ?
  • Souscrire un prêt bancaire n’est pas toujours possible en fonction de l’âge

Un prêt bancaire sert à financer des projets aussi variés que l’achat d’un aspirateur au financement d’une maison sur la côte d’azur. Que l’on soit jeune ou senior, les projets continuent à germer dans nos esprits et il serait dommage de ne pas pouvoir les réaliser. Le prêt bancaire connait cependant des limites d’âge…

Pourquoi les banques ne prêtent pas aux seniors ?

Les banques ne sont pas des philanthropes et chaque emprunt octroyé n’a pour but ultime que de gagner de l’argent via le versement d’intérêts. Dans ce contexte, prêter de l’argent à une personne ayant 70 ans (par exemple) constitue un risque plus important. Ainsi, deux situations sont possibles :
 

  • Soit la banque décide, purement et simplement, de ne pas prêter l’argent
  • Soit la banque prête l’argent à des conditions assez contraignantes

 

Un problème d’assurance…

Les banques et les compagnies d’assurance se sont peu à peu adaptées au vieillissement de la population et des offres spécifiques sont apparues pour que les seniors puissent emprunter jusqu’à 80 ans. Toutefois, comme n’importe quel crédit, il n’existe pas de crédit sans assurance et c’est souvent là où réside le problème.

En effet, passé 60 ans, les clients doivent remplir un questionnaire médical, passer une visite médicale ou même encore prévoir une déclaration de risques. Autant de contrôles qui servent à prévoir l’imprévisible et qui ne jouent pas en la faveur de l’emprunteur. En effet, qui peut se vanter d’être en parfaite santé à 60 ans ? Le moindre souci fera sourciller l’assurance et la banque ne pourra alors pas vous avancer l’argent.
 

…qui repose sur une pratique légale

En effet, bien que cela puisse paraître étrange, cette pratique est parfaitement légale. La loi en vigueur repose sur les articles 225-2 et 225-3 du Code pénal. L'article 225-2 interdit de soumettre un service à l'âge d'une personne, à son état de santé ou son handicap. La discrimination à l'âge, si elle est avérée, est passible de trois ans d'emprisonnement et de 45.000 euros d'amende.

Pourtant, l'article 225-3 (du même code) autorise le professionnel à refuser si son métier consiste à prévenir les risques de décès, d'incapacité ou d'invalidité. C'est justement là-dessus que vont jouer les assurances pour ne pas vous accorder de prêt bancaire.
 

Comment surmonter ce problème ?

Souscrire un prêt bancaire à partir d'un certain âge peut donc paraître compliqué. Dans ce cas, il est sans doute utile de passer par un courtier en crédit qui vous aidera à préparer votre dossier. Bien que ce service soit payant (aux alentours de 2% du montant du prêt), cet intermédiaire est un atout certain pour négocier avec les banques.

Enfin, sachez que si vous avez un contrat d'assurance-vie, vous pouvez le mettre en gage. La banque acceptera alors de vous prêter le montant placé. Par contre, réfléchissez bien car en cas de décès, elle récupèrera tout l'argent et vos héritiers n'auront plus grand-chose derrière.
 

A lire aussi :

Continuer à lire

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire