ASPA : tout savoir au sujet du minimum vieillesse

Le minimum vieillesse a laissé place en 2016 à l'allocation de solidarité aux personnes âgées, ou ASPA, qui est un dispositif d'aide pour les plus de 65 ans.

ASPA : tout savoir au sujet du minimum vieillesse
Depuis le 1er janvier 2016, le minimum vieillesse est remplacé par l'ASPA

Depuis le 1er janvier 2016, il n’est plus possible de bénéficier du minimum vieillesse, sauf si l’on percevait déjà cette allocation avant 2006. Désormais, c’est l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) qui est l’aide versée aux personnes âgées dans le besoin.

Dans le suivant article, nous vous disons tout en ce qui concerne l’ASPA minimum vieillesse.

Percevoir le minimum vieillesse, est-ce toujours possible ?

Oui, cela est toujours possible, mais seulement pour certaines personnes en particulier. En effet, les personnes qui recevaient le minimum vieillesse avant 2006 sont les seules qui peuvent continuer à bénéficier de cette aide, à condition de ne pas avoir demandé à passer sur l’ASPA.

Le minimum vieillesse en 2017 est fixé à 803 € par mois pour une personne seule. Un couple percevra une pension de minimum contributif de 1 247 €. Cette allocation ne peut être versée qu’aux personnes françaises ou étrangères en situation régulière et résidant en France. Des plafonds de ressources conditionnent l’obtention de cette aide.

La différence entre le minimum vieillesse et l’ASPA est que la dernière a pour objectif de remplacer l’ensemble des prestations sociales auxquelles ont droit les personnes âgées bien que le montant de l’allocation et les plafonds de ressources soient identiques.

ASPA : le point sur les conditions et la succession

Le minimum retraite 2017 est remplacé aujourd’hui par l’ASPA, qui permet aux personnes âgées ayant de faibles revenus de continuer à vivre décemment. C’est la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (Cnav) qui gère le versement de cette aide mensuelle.

Pour bénéficier de l’aide, il faut être âgé d’au moins 65 ans et percevoir des revenus mensuels inférieurs à 803 € par mois pour une personne seule, 1 247 € pour un couple. On notera d’ailleurs que ces plafonds sont identiques à ceux fixés pour le minimum vieillesse.

Attention ! Concernant le minimum vieillesse et la succession, il faut savoir que le dispositif risque fort d’impacter votre succession… Si l’actif net de la succession dépasse le seuil de 39 000 €, alors les sommes versées sous la forme de l’APSA pourront être déduites du montant de cette succession.

Des limites ont d’ailleurs été fixées : un maximum de 6 224,95 € par an pour une personne seule et 8 152,24 € par an pour un couple si les deux bénéficiaient de l’ASPA peut être récupéré.

Que se passe-t-il si vous n’avez jamais cotisé ?

Pour percevoir une retraite, il faut théoriquement avoir exercé une activité professionnelle. Toutefois, l’ASPA étant une prestation indépendante de toutes cotisations, cette dernière permet aux personnes qui n’ont jamais travaillé de percevoir l’équivalent d’une retraite minimum sans cotisation ou d’un minimum retraite sans avoir jamais travaillé.

Qu’en est-il du minimum vieillesse perçu à l’étranger ?

Toucher le minimum retraite à l’étranger, c’est possible, à condition que la pension de retraite fasse écho à un minimum contributif perçu en contrepartie d’une activité salariée (le nombre de trimestres requis ou l’âge d’obtention automatique du taux plein doit être atteint). Quant à l’ASPA, elle ne peut pas être versée à un citoyen français résidant en dehors des frontières hexagonales.

Quelles autres aides pour compenser avec l’ASPA ?

Différentes aides peuvent venir compléter ou remplacer les allocations de l’ASPA et du minimum vieillesse pour les personnes âgées en difficulté financière. On citera par exemple l’aide sociale à l’hébergement (ASH) qui permet aux personnes âgées de 65 ans ou plus de payer une partie de leur logement ou une allocation permettant de bénéficier d’une aide à domicile qui peut être demandée auprès de la mairie dont dépend son domicile ou sur le site de la CNAV.

A lire aussi :

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider