Quelles sont les modalités de remboursement d'un prêt immobilier ?

Le remboursement d'un prêt immobilier peut prendre de multiples formes... Voici un petit tour d'horizon des différentes possibilités qui s'offrent à vous.

Quelles sont les modalités de remboursement d'un prêt immobilier ?
Il existe différentes modalités de remboursement pour un crédit immobilier. Quelles sont-elles ? Voici un petit tour d'horizon.

Votre maison est-elle bien assurée ?

 

Le remboursement d'un prêt immobilier peut se faire de plusieurs façons. La manière la plus classique est le remboursement mensuel comprenant les intérêts et une part du capital emprunté, mais il est aussi possible de rembourser le capital à l'échéance du prêt ou de demander à la banque un remboursement par anticipation en cas de rentrée d'argent imprévue.


 

Le remboursement d'un prêt immobilier par mensualités

Le plus souvent, on opte pour cette situation lorsque l'on contracte un crédit immobilier. Le remboursement se fait chaque mois et comprend une part des intérêts calculée sur le capital restant dû et une part de capital. Au début de l'emprunt, la part des intérêts est élevée et elle diminue peu à peu. Plus on avance dans le remboursement d'un prêt immobilier, plus on rembourse une proportion de capital élevée par rapport aux intérêts.


 

Faire une demande de remboursement d'un prêt immobilier anticipé

Lorsque l'on contracte un prêt immobilier, il y a le plus souvent une clause qui prévoit le paiement d'une pénalité de remboursement anticipé si le client souhaite solder son crédit avant l'échéance prévue contractuellement. Au moment de contracter le prêt, il est possible de demander au banquier de ne pas compter de pénalités en cas de remboursement anticipé mais dans ce cas, cela impactera le taux.
 

 

Le prêt immobilier in fine, une option peu connue

Le prêt in fine est peu utilisé pour deux raisons: il est coûteux pour le client et présente un risque élevé pour la banque. En optant pour cette solution, le remboursement du capital ne se fera qu'à l'échéance du prêt. Durant toute la durée du crédit, vous devrez tout de même verser chaque mois des intérêts. Contrairement aux crédits classiques, le capital reste le même sur toute la durée du prêt. Les intérêts étant calculés sur le capital restant dû, ils sont bien plus élevés que pour un crédit classique.


 

Le viager, une solution qui s'apparente au prêt immobilier

Si vous ne souhaitez pas contracter de prêt et que vous prévoyez un achat immobilier pour réaliser un placement à long terme et non pour habiter le logement de suite, il est possible d'opter pour l'achat d'un bien en viager. Dans ce cas, vous versez un bouquet (l'équivalent d'un apport personnel pour un crédit immobilier) et vous versez à l'occupant une rente mensuelle (l'équivalent des mensualités). L'avantage, c'est que vous ne payez pas d'intérêts contrairement à un emprunt bancaire.

 
A lire aussi :

Samantha Soreil Samantha Soreil

Rédactrice et traductrice freelance, Samantha Soreil a suivi un cursus universitaire en langues étrangères appliquées avant de s'orienter vers la finance. Après avoir validé son master en finance et un an d'expérience en banque, elle décide de créer sa propre entreprise à Lyon et travaille en tant que rédactrice et traductrice indépendante spécialisée en économie et finance.

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Simulez votre Crédit Immobilier

100% Gratuit et Sans Engagement

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

SIMULEZ