Faire rimer nutrition avec musculation

Il existe de nombreux aliments qui peuvent vous aider dans la musculation : adaptez votre nutrition pour un corps en pleine forme !
 

Faire rimer nutrition avec musculation

Ce n’est plus un secret pour personne, la santé est dans l’assiette. Et lorsqu’il s’agit de gagner en muscles, l’enjeu n’est pas seulement le sport que vous pratiquez, à quelle fréquence et comment, mais également ce que vous mangez. La nutrition est un facteur-clef dans un processus de musculation : elle peut ralentir votre progression si elle n’est pas bien maîtrisée ou au contraire la faire progresser significativement. Le point sur les aliments pour faire rimer nutrition avec musculation.
 

Nutrition et musculation : quels sont vos objectifs ?


Il faut tout d’abord vous interroger sur les motivations qui vous poussent à faire de la musculation. Souhaitez-vous…
 

Perdre du poids, vous affiner ?

Dans le premier cas, optez pour un régime hypocalorique. L’objectif est que le corps puise dans ses réserves de graisses mais surtout pas dans le muscle !
 
Equilibrez donc vos apports :
 
  • En protéines, c’est le meilleur allié des muscles. Les éviter, c’est s’exposer à perdre de la musculature. Privilégiez les sources végétales (les œufs, les légumineuses etc.) plutôt que la viande rouge. Et si l’appel carnivore se fait trop pressant, optez pour la viande blanche. L’apport idéal est de 2g de protéines par kg (sur masse totale).
  • En lipides : cela peut paraître curieux, mais n’oubliez pas les bonnes graisses qui aident à la régénération cellulaire. Pensez à l’huile d’olive, à l’avocat etc.
  • Les glucides : ils peuvent être diminués (mais pas supprimés !) les pâtes, le riz doivent être au blé complet et pris dans des quantités raisonnables.
  • Les légumes : à volonté
 
 

Gagner du muscle, vous épaissir ?

Cela peut paraître paradoxal, mais l’une des étapes de la musculation est la prise de masse : avoir un corps tonique, c’est être plus musclé. Or, le muscle est plus dense, il pèse plus lourd. Dans ce processus, la prise d’un kg par mois est un objectif raisonnable et efficace (au-delà, vous risquez de gagner en graisse).
Ce régime sera donc hypercalorique : il devra vous apporter entre 200 et 400 Kcalories supplémentaires à vos besoins.

Le régime sera également hyper protéiné : il privilégie l’apport de protéines sous toutes leurs formes :
 
  • Végétales : œufs, légumineuses, laitages
  • Animales : viande blanche, jambon, poisson
 
Dans tous les cas, votre régime doit s’adapter à vos besoins et rester équilibrer. Ne supprimez pas un groupe d’aliments sous peine de voir vos efforts réduits à néant !


A lire aussi : 

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider