Quel calcul de l’impôt pour un parent isolé ?

Le barème de l’impôt sur le revenu est différent en fonction de votre situation : dans le cas d’un parent isolé, le calcul est modifié.
 

Quel calcul de l’impôt pour un parent isolé ?

Vous avez un litige ? Faites valoir vos droits !

Choix de vie, accident, maladie,… les familles monoparentales sont légion aujourd’hui. En plus de la difficulté d’élever un ou plusieurs enfants seul ou seule, les conditions économiques peuvent constituer de réels obstacles. Le fisc prévoit ces situations délicates et modifie son barème de calcul de l’impôt sur le revenu pour les parents isolés.

Quels enfants sont pris en compte dans le calcul de l’impôt pour parent isolé ?


Les enfants concernés sont les mineurs :

  • légitimes
  • Naturels
  • Adoptifs ou recueillis


La règle de base pour le parent isolé séparé, divorcé, veuf qui a la garde de l’enfant

Pour le parent isolé qui a la garde de l’enfant (de fait ou officialisée par le juge des affaires familiales), il déclare la majoration du calcul du quotient familial sur sa feuille d’imposition.


Pour le cas des gardes alternées

Si vous êtes divorcé et que le juge a prononcé une garde alternée pour votre enfant, vous pouvez bénéficier de la moitié de la majoration du quotient familial prévu. Par exemple, si la charge de l’enfant représente une part supplémentaire, chaque ex-conjoint pourra déclarer une demi-part en plus.

Sont également concernés les enfants ou adultes handicapés ou ne pouvant s’assumer seuls.


Et pour les enfants majeurs

S’il a moins de 21 ans (ou moins de 25 ans et qu’il poursuit des études), il peut demander à être rattachés au foyer fiscal de l’un de ses parents et donner droit à un abattement allant jusqu’à 5 732€.

Par ailleurs, même s’il n’est plus rattaché au foyer fiscal, vous pouvez déduire le montant de la pension que vous lui versez et bénéficier d’une demi-part supplémentaire dans le calcul de votre impôt dans l’hypothèse où vous vivez seul et que vous avez eu votre enfant à charge 5 ans au moins au titre du parent isolé.

Les bonnes cases à cocher sur la déclaration

  • Pour les parents isolés séparés ou divorcés : la case T est à cocher chaque année (page 2 du formulaire 2042)
  • Pour les parents veufs : la case V
  • Pour les parents ayant à charge un enfant majeur ou marié rattaché, la case D
  • Pour les parents d’un enfant handicapé, la case R

A lire aussi

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider