Doit-on payer la taxe habitation pour la résidence secondaire ?

Une question que se pose sans doute ceux qui vont acquérir une résidence secondaire. Faudra-t’-il payer la taxe d'habitation ? Voici quelques éclaircissements…

Doit-on payer la taxe habitation pour la résidence secondaire ?
Du simple au double pour une résidence secondaire
  • Et comment se passe la taxe d'habitation quand on a une résidence secondaire ?

Vous avez un litige ? Faites valoir vos droits ! Exigible que l’on soit propriétaire ou locataire d’un bien, la taxe d’habitation est-elle aussi appliquée sur la résidence secondaire ? La réponse est oui sauf pour ceux qui en sont exonéré au regard de leur situation personnelle ou de la nature du logement. Par conséquent, l’équation sera toujours la même : un logement = une taxe d’habitation. Mais l’on notera néanmoins certaines spécificités pour la seconde résidence.
 

Payer la taxe d'habitation pour les résidences secondaires : on vous explique

 

Un délai plus long

Il semble que les avis d’imposition des taxes d’habitation permettent un délai plus long de règlement pour la résidence secondaire. La date butoir est fixée au 15 Décembre alors que le paiement de l’impôt pour la résidence principale est exigible pour le 15 Novembre.
 

Quid des impôts associés ?

Chacun a pu s’en rendre compte, tous ceux qui payent la taxe d’habitation, sont soumis au paiement de la contribution à l’audiovisuel public. D’ailleurs, les deux taxes figurent sur le même avis d’imposition. Certains pourraient penser, à juste titre, devoir payer cette redevance y compris pour la résidence secondaire. Et bien, il n’en est rien. Le contribuable ne paye qu’une seule fois la redevance télé qu’ils aient un ou plusieurs postes de télévision au sein de son habitation principale ou dans deux habitations distinctes.
 

Faut-il payer plus cher pour la résidence secondaire ?

Un contribuable peut payer moins ou plus, cela dépend de la valeur locative de la résidence qui varie d’une commune à l’autre. Par conséquent, le qualificatif principal ou secondaire n’a-t'il vraiment aucune incidence sur le montant de l’impôt ? La réponse est non. Pour deux résidences identiques situées dans la même commune, le contribuable verra un taux de 1,5% ajouté à son avis pour les « locaux meublés non affectés à l’habitation principale ». De plus, l’habitation principale bénéficie d’un abattement pour charges de familles au taux minimum de 10% de la valeur locative.
 

Et la surtaxe d’habitation ?

Si vous envisagez d’acheter une résidence secondaire dans une commune où est perçue la taxe sur les logements vacants et incluses dans une zone d’urbanisation continue de plus de 50 000 habitants, vous pourrez payer une surtaxe pouvant aller jusqu’à 20%. 1 151 communes sont listées dans le décret n°2013-392. Il s’agit de villes où l’offre est moins importante que la demande comme Paris, Toulouse, Annecy. Ces dernières ont d’ailleurs voté favorablement. C’est au commune concernée de décider ou pas, d’appliquer cette taxe. Celle-ci est collectée pour ces collectivités et exigible en Décembre 2015. Mais certains propriétaires ou locataires pourront y échapper s’ils ont été contraints à cause de leur activité professionnelle de disposer d’un second logement.



A lire aussi :

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider