Le PEA assurance, un produit de placement hybride

Le PEA assurance combine offre un avantage par rapport au classique et à l'assurance vie : la possibilité d'un prêt pour remplacer un retrait partiel.

Le PEA assurance, un produit de placement hybride
Le PEA assurance, un produit qui permet de cumuler les avantages du PEA et de l'assurance vie

Le PEA assurance (plan d'épargne en actions) permet de cumuler au sein d'un même produit les avantages du PEA classique et ceux de l'assurance vie, en termes de succession. Il s'agit d'un produit très prisé des ménages soumis à l'ISF.
 

Le fonctionnement du PEA assurance

Comme sur un Plan d'éparge en actions classique, le titulaire du plan verse de l'argent dans cette enveloppe fiscale et il peut ensuite le placer sur les titres éligibles au Plan d'épargne en actions.

Au bout de 5 ans de détention du PEA assurance, il peut retirer ses gains sans fiscalité (excepté 15,5 % de prélèvements sociaux) mais le plan sera alors clôturé.

Au bout de 8 ans, on ne peut pas effectuer de versement mais un retrait partiel n'entraine plus la clôture.
 

Ses avantages

Ce produit d'épargne en bourse est particulièrement avantageux au niveau de la fiscalité, voici ses 3 principaux atouts

 
  • Les contribuables qui sont redevables de l'ISF auront tout intérêt à opter pour ce type de PEA particulier. Le contrat de capitalisation est comptabilisé à sa valeur nominale, c’est-à-dire que lorsque le patrimoine du foyer soumis à l'ISF est déterminé, seul le capital versé est pris en compte et non les plus-values éventuellement réalisées. 
 
  • Sur un PEA classique, on ne peut normalement pas effectuer de retraits avant que le placement n'ait atteint son cinquième anniversaire. Avec le PEA assurance il est possible de demander une avance à l'assureur. Le titulaire du plan peut alors contracter un crédit et l'argent placé sur le plan d'épargne sert alors de garantie au créancier.
 
  • Le contrat peut être transféré à un tiers en cas de décès. L'héritier ne perd pas les avantages liés à l'ancienneté du placement.


Ses limites 

Ce placement qui semble si parfait a tout de même quelques inconvénients ! Celui qui est le plus évident reste son coût. Les frais sont plus élevés que sur un PEA classique : frais d'entrée, de gestion, de transfert, frais en cas de changement placement au sein de son PEA… Chacun doit donc calculer, selon l'utilisation qu'il fait de son plan d'épargne, s'il économise réellement en optant pour ce dispositif.

On notera également une autre limite : il n'est pas possible de placer son argent sur des fonds en euros dans le cadre du PEA assurance. La gamme des placements disponibles sera celle du PEA classique, ce qui limite fortement le choix des investisseurs.



A lire aussi : 

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire