Perte de permis de conduire : vrai/faux !

Il y a ce qui se dit et ce que dit la réglementation en vigueur. Et entre les deux, il y a parfois plus qu’un fossé.  Voici ce qu’il faut savoir pour la perte du permis de conduire.
 

Perte de permis de conduire : vrai/faux !
La vérité sur la perte du permis de conduire

Voici quelques questions/réponses sur ce qui vous attend (réellement) en cas de perte de permis de conduire.
 

Foire au questions de la perte du permis de conduire

 

Peut-on rouler sans permis de conduire ?

Oui à condition d’avoir effectué une déclaration au commissariat lors de la perte du permis. Un récépissé valable deux mois vous autorise à circuler sur la voie publique. Les conducteurs qui n’ont pas le permis en leur possession devront payer une contravention de 38 euros. A défaut de présentation dans les 5 jours au commissariat, la contravention passe à plus de 700 euros. 
 
Plus d'infos ?Découvrez tous nos articles et nos guides en vous inscrivant à la newsletter, c'est par ici !

Puis-je attendre les deux mois pour faire une demande de duplicata de permis de conduire ?


Et bien, non. Le récépissé est un document permettant de pouvoir circuler en attendant la délivrance du permis de conduire. De de ce fait, la demande de duplicata doit être effectuée en même temps que la déclaration.
 

La demande se fait-elle obligatoirement en préfecture ?


Cela dépend. Selon la commune de résidence, il est possible de déposer un dossier en mairie. Si le service n’est pas proposé, ce sera alors en préfecture ou en sous-préfecture. Il suffit de passer un coup de fil à l’accueil ou le cas échéant jeter un coup à la rubrique démarches administratives de la mairie.
 

Je n’ai pas le temps de me déplacer, une procuration pourra-t'elle être établie à une tierce personne ?

Cela était possible avant. Désormais, une présence physique est nécessaire que ce soit en Mairie ou en préfecture. Exit donc les dossiers envoyés par courrier ou les procurations.
 

Le permis français a été perdu dans un pays européen autre que la France et pays de résidence du conducteur.  A qui s’adresser ?


Il faudra s’adresser directement aux autorités locales du pays de résidence. Ce n’est plus du ressort de l’administration française. Les modalités peuvent différer d’un état à un autre. En revanche, si la personne est seulement en voyage dans un pays européen. Elle devra attendre son retour sur le territoire national pour effectuer la déclaration de perte et la demande de duplicata.
 

Dans le cas d’une perte du permis de conduire, le duplicata est-il gratuit ?

La réponse est non. Mais le coût n’est pas très élevé puisque le timbre fiscal est de 25 euros.
 

Aucun justificatif n’est nécessaire puisque la préfecture dispose déjà d’un dossier ?

Là aussi, la réponse est non. Même si le permis ne date que de quelques années. Il faudra constituer un dossier complet comprenant la photocopie de la carte d’identité, deux photos d’identité, l’original d’un justificatif de domicile, etc.
 

Faut-il récupérer le nouveau permis en préfecture ? 

Non, il est envoyé par la poste avec accusé de réception. Mais les délais sont variables selon les préfectures.
 
Découvrez tous nos articles 

À lire aussi

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider