Tout savoir sur le métier de pigiste

Avec l’explosion des médias et surtout d’internet, le métier de pigiste a le vent en poupe. Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur le métier.

Tout savoir sur le métier de pigiste
Formation, salaire, ... ce qu'il faut savoir sur le métier de pigiste

Le monde des médias ne cesse d’évoluer et de se développer, et ils sont de plus en plus nombreux. Ces médias, qu’ils soient papiers ou numériques, doivent être alimentés et c’est là que le pigiste entre en scène.

Qu’est-ce que le métier de pigiste exactement ? Et comment le devenir ?


Définition du métier de pigiste

Un pigiste est un journaliste rémunéré à la tâche (au nombre de caractères, de pages, à la durée…). En France, le pigiste est un salarié à contrat indéterminé et bénéficie des mêmes droits que n’importe quel salarié (droits définis par la convention collective nationale de travail des journalistes et la Loi Brachard).

Le pigiste peut travailler avec un ou plusieurs médias, son rôle est d’écrire des articles, faire des reportages ou réaliser de la photo afin d’alimenter le ou les médias avec lesquels il est engagé. Dans la plupart des pays du monde, le pigiste bénéficie du statut de travailleur indépendant.
 

Quelle formation pour le devenir ?

Longtemps formés sur le tas, les pigistes sortent aujourd’hui d’écoles spécialisées ainsi que de filières universitaires. Plusieurs écoles sont aujourd’hui reconnues par la Convention collective nationale des journalistes parmi lesquelles l’IEP Paris, l’IUT Tours, l’IUT Nice (Cannes), l’Ejcm Marseille… L’université dispense aussi de formations en licence pro et master pro ainsi que certaines écoles spécialisées en communication.
 

Le salaire moyen

Un pigiste est rémunéré le plus souvent à la tâche, ce qui implique que ses revenus peuvent très largement varier d’un mois à l’autre. En se basant sur une moyenne, un pigiste gagne entre 1 500 et 1 600 euros par mois en cas de commandes régulières.
 

Devenir pigiste en freelance

Avec l’essor d’internet et le nombre toujours croissant de sites à alimenter dans divers domaines, de plus en plus de personnes sont tentées par lâcher leur job pour se lancer dans l’aventure de pigiste avec un statut d’indépendant, qui offre également la possibilité d’organiser ses journées de travail et d’être son propre patron.

Pour ceux qui ont un goût avéré pour la rédaction, qui sont curieux, ont le goût de la recherche et une bonne culture générale, des entreprises et médias peuvent être amenés à vous faire confiance, même sans un cursus scolaire qui s’y prête. L’idéal est d’être volontaire, créatif et de faire ses preuves.

À noter que pour exercer le métier en indépendant, il faudra opter pour le statut d’auto-entrepreneur, les démarches à effectuer sont très simples et il est même possible de cumuler ce statut avec un statut de salarié (CDD, CDI et intérim).

A lire aussi :

Tanguy Revault Tanguy Revault

Après des études en langues, un BTS Tourisme-Loisirs et de nombreuses années dans le secteur du social, Tanguy revient à sa passion pour les mots et exerce aujourd’hui les métiers de rédacteur web/Community Manager et traducteur

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider