Prêt amortissable : taux fixe ou variable ?

Pour financer un projet immobilier, les particuliers ont souvent recours aux prêts amortissables. Mais quelle différence y-a-t ‘il entre un prêt à taux fixe ou variable ? Explications.

Prêt amortissable : taux fixe ou variable ?
Zoom sur le prêt amortissable…

Avec des taux de crédit immobilier au plus bas depuis plusieurs mois, c’est l’heure de devenir propriétaire. Contrairement au crédit in fine, ce sont les prêts amortissables qui ont le vent en poupe. Mais quel type de taux faut-il choisir ? Quelle est la différence ?
 

Le b.a.-ba du prêt amortissable

Crédit immobilier le plus connu et le plus répandu auprès des particuliers, le prêt amortissable fonctionne de façon assez simple. Le capital emprunté est amorti au fil des années. A chaque échéance (souvent mensuelle), le remboursement comprend une part de capital et les intérêts. Ces derniers sont plus élevés durant les premières années de l’emprunt. Si la durée du prêt est moins longue, la part de capital payée chaque mois, sera plus importante. Et logiquement, la valeur dite acquise du bien augmente au fil des remboursements.
 

Exemple de prêt amortissable

Pour un emprunt de 100 000 euros au taux d’intérêt de 2,80% (assurance comprise) sur une durée de 20 ans. La première année, le prêt se présentera comme suit :
 
  • Un capital amorti de 3 903, 36euros,
  • Des intérêts payés de 2 455, 48 euros 
  • Le capital restant dû est de 96 096, 64 euros, 
  • Assurance : 360 euros

Chaque année, l’emprunteur remboursera un montant fixe de 6 718, 83 euros.
 

Un prêt amortissable à quel taux : fixe ou variable ?

Si la plupart des acquéreurs immobiliers qui ont recours à un prêt amortissable, se pose dès lors la question du taux. Faut-il choisir un taux variable ou un taux fixe ? Pour répondre, voici ce qui les distingue :


Taux fixe

Avec un taux fixe, pas de surprise. L’emprunteur peut se projeter sur le long terme. Il connaît exactement le coût de son crédit. D’ailleurs, plus le client est solvable, plus il pourra un taux avantageux, même si ceux-ci sont déjà très intéressants.
 

Taux variable

Le taux variable, lui, est plus aléatoire. Il dépend d’un indice de référence l’Euribor . Son avantage est de pouvoir bénéficier d’un taux plus faible à la souscription. Et il en existe plusieurs types :
 
  • le « capé » est un taux qui limite les risques puisque la variation du taux ne pourra pas dépasser un taux fixé dans le contrat. Un cap 0,50 signifie qu’un taux de 4% ne pourra dépasser 4,50%. C’est un gage de sécurité à privilégier.
 
  • l’ « indexé » fait varier la durée de l’emprunt. Elle sera augmentée ou diminuée selon l’augmentation du taux. Le client rembourse quelques années supplémentaires pour compenser la hausse.

Il est toujours possible de basculer vers un taux fixe sans pour autant avoir la possibilité de revenir à un taux variable. Si le choix du prêt amortissable ne suscite presque aucune interrogation, celui du type de taux mérite d’être mûrement réfléchi.



A lire aussi :

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Simulez votre Crédit Immobilier

100% Gratuit et Sans Engagement

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

SIMULEZ