Un prêt étudiant : qu'est-ce que c'est ? Comment ça marche ?

Qu'est-ce qu'un prêt étudiant ? Quelles sont ses particularités ? Quelles sont les démarches pour l'obtenir ? Nous répondons à toutes ces questions !

Un prêt étudiant : qu'est-ce que c'est ? Comment ça marche ?
Tout savoir sur le prêt étudiant et ses principales caractéristiques
  • Les études ont un coût. Mon Portail Financier vous explique le B-A-BA du prêt étudiant pour faire les bons choix pour bien commencer la rentrée !

Étudier coûte cher. Face à ce constat, le prêt étudiant est devenu une solution pour de nombreux jeunes qui souhaitent poursuivre leurs études dans des établissements ou dans des conditions qui nécessitent des ressources financières qu’ils n’ont pas. Le prêt étudiant, du fait du statut spécifique de ses bénéficiaires, est un crédit qui a été aménagé pour répondre au mieux aux contraintes des emprunteurs.

Prêt étudiant : de quoi s’agit-il ?

Un prêt étudiant est un crédit à la consommation sans justificatif d’utilisation mis en place et garanti par l’État pour permettre à un étudiant de financer ses études, notamment :

Le prêt étudiant est destiné aux étudiants de l’enseignement supérieur, qu’ils soient français ou ressortissants de l’Union Européenne, et qui ont moins de 28 ans. Quant aux étudiants non-Français, ils doivent justifier d’au moins cinq ans de résidence régulière en France lors de la souscription du prêt.

On remarquera que les étudiants forment une cible privilégiée pour bon nombre d’établissements bancaires. Grâce à une éventuelle et ultérieure domiciliation des comptes bancaires, mais aussi grâce à la souscription de nouveaux produits financiers plus complexes, les banques ont la possibilité de rentabiliser un prêt étudiant à taux zéro par exemple, lequel est exclusivement proposé aux élèves des universités et qui est souvent doublé d’un montant de 1 000 €.

Quelles sont les spécificités d’un prêt étudiant ? Comment ça marche ?

Le prêt étudiant entre dans la catégorie des crédits à la consommation. Il s’agit d’un crédit classique : vous empruntez une somme à un établissement bancaire et vous devrez ensuite rembourser le capital emprunté en versant des mensualités au créancier. Ces mensualités sont généralement constantes, le taux est souvent fixe.

Malgré tout, on notera que le problème, lorsque l’on est étudiant, c’est que l’on ne touche généralement aucun revenu. Dans ce cas de figure, deux options se présentent alors pour garantir le prêt étudiant : la caution d’un proche ou la caution de l’État, aussi appelée prêt étudiant sans caution parentale.

Dans le premier cas, un proche se porte garant si vous n’honorez pas votre crédit. Dans le second, c’est l’État via BPI France qui sera votre garant. Notez que si les banques jugent que vous ne serez pas en mesure de rembourser votre crédit, elles peuvent le refuser même si vous avez des garants !

Effectuer sa demande d’emprunt

Il incombera à l’étudiant de commencer par définir ce dont il a besoin : le crédit étudiant peut lui permettre de financer tous types de projets liés de près ou de loin à ses études. Ainsi, ce dernier pourra souscrire un prêt étudiant pour voiture s’il souhaite bénéficier d’un moyen de locomotion ou bien faire une demande de crédit pour planifier un semestre Erasmus. Qui plus est, le prêt étudiant étant non affecté, l’emprunteur pourra utiliser les fonds comme bon lui semble.

Attention à cette grande liberté toutefois, qui pourrait l’inciter à dépenser plus que de raison ! Il n’est pas inutile de réaliser un budget prévisionnel avant de contracter un prêt étudiant afin de savoir quel capital est nécessaire pour financer ses années d’études. Un outil comparatif de prêt étudiant ou une simulation de prêt étudiant peut permettre de dénicher le crédit au meilleur taux.

Il peut aussi être judicieux de se renseigner sur les modalités de remboursement du prêt étudiant : certains crédits doivent être remboursés de suite, d’autres permettent de différer les mensualités jusqu’à ce que le souscripteur soit entré dans la vie active.

Combien peut-on emprunter et à quel taux ?

Selon les banques, on peut emprunter jusqu’à 50 000 €. En ce qui concerne les taux d’intérêt, ceux-ci sont variables car ils sont fixés librement par les banques.

Comment trouver un prêt étudiant au meilleur taux

Une fois le projet défini, vous pouvez utiliser un comparateur en ligne pour déterminer les offres les plus avantageuses, ou tout simplement vous renseigner auprès de différents établissements bancaires. Un peu avant la rentrée de septembre, toutes les banques mettent en avant leurs offres de prêt étudiant, les taux sont à ce moment-là particulièrement attractifs.

Pour trouver un prêt étudiant au meilleur taux, il vous faudra présenter un dossier solide. Cela veut donc dire que plus votre situation sera considérée comme positive, plus la banque sera dans des conditions qui lui permettront de vous aider. Ainsi, il est important de vous mettre dans la peau de votre banquier et de penser à moyen/long terme.

En effet, vous découvrirez que les banques prêtent davantage si vous êtes inscrit dans une grande école plutôt que dans une université non réputée. Dans ce cas, la banque investit en vous dans l’espoir de bénéficier, plus tard, de votre confiance pour d’autres types de produits comme un crédit immobilier, une assurance-vie, etc.

Enfin, un dossier solide passe aussi par une situation familiale stable, avec notamment un garant solide.

Quels justificatifs pour son crédit étudiant ?

En fonction des banques, les éléments exigés peuvent varier mais, en principe, voici ceux que vous devrez présenter le plus souvent :

  • Une pièce d’identité ;
  • Vos derniers relevés de compte si vous avez un compte dans une autre banque ;
  • Un justificatif prouvant que vous êtes effectivement étudiant ;
  • Un justificatif de domicile.

Quel établissement bancaire choisir ?

Les offres de prêt étudiant varient selon les banques mais également selon le profil de ce dernier. Plus les chances que l’étudiant trouve un emploi bien rémunéré à la fin de ses études sont importantes, plus l’offre proposée sera intéressante, l’idée étant pour l’établissement prêteur de capter une future clientèle potentielle.

Comme pour tout crédit, le meilleur moyen d’obtenir des conditions avantageuses est de faire jouer la concurrence entre établissements et de se renseigner sur leurs partenariats éventuels. En effet, certaines enseignes proposent des taux d’intérêt préférentiels aux étudiants des écoles auxquelles ils s’associent.

Pour connaître les conditions du marché en amont de la négociation du prêt, il est conseillé de réaliser une simulation de demande de crédit en ligne via un comparateur. Cela permet d’examiner les offres proposées par les principaux établissements financiers et de gagner du temps dans ses démarches.

Quid des conditions de remboursement ?

Le remboursement de votre prêt étudiant peut s’effectuer en 2 étapes :

  • Franchise partielle ou totale : cette première étape de franchise de vos remboursements (phase de différé) s’étale sur deux à six ans, le temps de terminer vos études. Pendant cette période, soit vous optez pour une franchise partielle et ne remboursez que les intérêts, plus éventuellement les primes d’assurance, soit vous optez pour une franchise totale et ne payez rien. Si vous pouvez vous le permettre, la première formule est plus avantageuse du point de vue du coût de votre emprunt.
  • Amortissement du crédit : lors de la deuxième phase (dite « d’amortissement »), qui débute en principe à la fin de vos études, vous remboursez le crédit lui-même. La durée de cette période varie en fonction de la première. La durée totale de votre prêt étudiant peut atteindre neuf ans.

A lire aussi :

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
1 Commentaires
  • peuimporte 10-08-2014 20:07:20

    le pret etudiant un beau mensonge...Les banques ne pretent pas et tiennent en compte les etudes que vous effectuez, si vous trouverez du boulot et d'office vous mettent un loyer meme si vous n'en avez pas...se projettent dans le futur