Tout savoir sur les prêts CAF

La caisse d’allocations familiales (Caf) est un organisme chargé de la gestion et du paiement de prestations de caractère social ou familial. 

 

Tout savoir sur les prêts CAF
Découvrez comment fonctionnent les prêts CAF

Il revient au conseil d’administration de chaque caisse de décider des aides financières, des montants alloués, des publics bénéficiaires et des conditions d’attributions, il n’existe pas à proprement parler d’uniformité des règles en la matière. Ainsi d’une Caf à l’autre, les prestations divergent selon les priorités déterminées par les administrateurs et ce, au regard du contexte local.
Indépendamment de ces disparités territoriales, il existe au demeurant des règles communes nationalement.
 
 Si de nombreuses personnes peuvent bénéficier d’allocations de la Caf, d’autres plus vulnérables, en situation de détresse financière nécessitent d’autant plus justement ces mesures de solidarité et/ou d’insertion. 
 

Découvrons ensemble le dispositif des prêts Caf susceptible de vous concerner.

 

Le prêt préventif

Comme son nom l’indique, le prêt préventif permet d’éviter que la situation personnelle du demandeur ne dégénère. Ainsi, quand bien même la somme prêtée ne serait pas très importante, elle permet d’anticiper une dégradation de la situation. Avec cette aide par exemple, il est possible de faire réparer sa voiture afin de se rendre au travail voire à un entretien d’embauche dans de meilleures conditions. De fait, changer une batterie évitera que la voiture refuse de démarrer. Niveau prévention, on peut difficilement mieux faire. 
 
Pour pouvoir en bénéficier, il faut un quotient familial peu élevé et des difficultés avérées. La logique de ce dispositif vise à prévenir les situations pouvant mener à la précarité. Une réaction rapide avant un coup dur vaut mieux que tenter de trouver une alternative a posteriori. En comprenant la légitimité de l’intervention de la Caf, on conçoit alors aisément que toutes les dépenses n’entrent pas dans le cadre du crédit préventif. 
 
Reprenons l’exemple de l’argent alloué pour la réparation d’une voiture. A ce titre, il faudra prouver par tous moyens la nécessité de l’emprunt. Dès lors, il conviendra de justifier de factures d’un garagiste, ou de devis de réparation faisant jouer la concurrence et témoignant de l’utilité de la somme en question. 
 
En outre, il n’est pas envisageable d’obtenir plus d’un prêt préventif par an. En effet, les budgets de la Caf étant limités, la logique est d’en faire profiter le plus grand nombre de bénéficaires possibles. 
 

Le prêt d’honneur

Afin de lutter contre l’effet parfois désastreux des accidents de la vie, la Caf a mis en place un prêt d’honneur, appelé par certains « mini-crédit pour chômeurs ». Comprenez ici la logique. Le prêt d’honneur permet à la puissance publique d’intervenir socialement dans des dossiers qui nécessitent un petit prêt, là où les banques classiques peinent à intervenir. Les dépenses prises en charge sont souvent axées sur les incompressibles, telles que les factures énergétiques du foyer, ou encore celles inhérentes à l’achat d’un véhicule d’occasion. 
 
S’inscrit dans ce dispositif l’aide à la vie de la famille qui est destinée à faciliter l’acquisition par la famille d’un équipement mobilier et/ou d’appareils ménagers de 1ère nécessité et/ou de prendre en charge certains frais liés à la vie familiale. 
 
La Caf peut ainsi accorder un prêt sans intérêts pour :
  • des frais d’équipement du logement : achat de meubles, d’appareils ménagers, d’appareils bureautiques familiaux
 
  • des frais liés à l’arrivée d’un enfant: mobilier, ou matériel de puériculture
  • des frais liés au handicap d’un des membres de la famille : matériel mobilier spécifique

  • des frais liés aux études, à l’emploi et à la formation d’un des membres de la famille etc. 
Pour bénéficier de ces aides, il vous faudra par contre assurément passer par l’intermédiaire d’une assistante sociale afin qu’elle valide votre pré dossier, pour l’envoyer aux plus hautes instances. Concernant le montant du prêt d’honneur, il n’y a pas de somme réellement fixée, même si tout un chacun sait par avance qu’elle n’atteindra pas des sommets. Son montant dépendra notamment du dossier, et des raisons de la demande du prêt d’honneur. 
 
Ce qui importe à l’administration, c’est que le bénéficiaire puisse rembourser, même s’il s’agit de petites sommes mensuelles. L’important reste la régularité des remboursements et la bonne foi de l’emprunteur. Si le prêt d’honneur n’est pas à proprement parler un prêt pour les demandeurs d’emploi, il reste une aide considérable, et appréciable, pour tous ceux qui sont mis en marge par le système. 
 

Le prêt d'amélioration de l'habitat

Le prêt d’amélioration de l’habitat appelé « PAF », est un prêt travaux proposé par la Caf pour le financement de la réparation ou de l'aménagement d'une résidence principale. Il peut être demandé aussi bien pour des travaux réalisés par l'emprunteur lui-même que par une entreprise, que l'emprunteur soit propriétaire ou locataire de son logement. 
 
Ce prêt peut atteindre 80 % du montant de dépenses effectuées sans pouvoir excéder la somme de 1 067,14 €. Il est versé pour moitié à la signature du contrat sur présentation d'un devis, et l'autre moitié dans le mois de production des factures justifiant l'exécution des travaux. 
 
Ce prêt est remboursable à partir du 4ème mois suivant l'obtention du prêt, et sur une période de 3 ans maximum. Chaque mensualité de remboursement est majorée de 1 % de son montant au titre des intérêts d'emprunt. Il est naturellement possible de rembourser tout ou partie du prêt avant la fin des échéances. 
 
Pour en bénéficier, il convient de remplir le formulaire cerfa n°11382*02 puis de le renvoyer à la Caf, accompagné des pièces justificatives requises. 
 

Le prêt d’urgence

Enfin, le prêt d’urgence de la Caf pour les chômeurs en grave difficulté financière ou pour toute autre personne en situation de précarité va venir aider les familles les plus touchées. Pour en bénéficier, il faut déjà être allocataire, et toucher une prestation pour le nombre d’enfant à charge, sous réserve des dispositions propres à chacune des Caf. 
 
Pour une fois, la notion de quotient familial n’entre pas en ligne de compte. Chaque situation étant différente, c’est son évaluation par la commission chargée d’aider le plus démunis qui va fixer l’attribution. Là encore, la demande ne peut-être instruite que par une assistante sociale. Il n’est donc pas utile de contacter sa Caf directement sans avoir respecter la procédure.
 
Une fois la somme d’argent attribuée, la Caf peut choisir de la verser directement à la personne à laquelle le bénéficiaire doit de l’argent, ou bien à l’allocataire si les conditions l’imposent. On ne peut toucher plus de 600 euros par an mais les aides de la caisse sont cumulables entre elles, ou tout du moins peuvent l’être sous certaines réserves.
 
Posez votre gratuitement votre question à notre juriste

À lire aussi :

Samantha Soreil Samantha Soreil

Rédactrice et traductrice freelance, Samantha Soreil a suivi un cursus universitaire en langues étrangères appliquées avant de s'orienter vers la finance. Après avoir validé son master en finance et un an d'expérience en banque, elle décide de créer sa propre entreprise à Lyon et travaille en tant que rédactrice et traductrice indépendante spécialisée en économie et finance.

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
1 Commentaires
  • roche 09-10-2016 10:42:46

    Bonjour, je suis actuellement à l'aah et je recherche un crédit de5000 euros pour payer mon avocat e vis avec ma mère qui est retraitée et son frère veut vendre la maison. Ils sont en indivision je peux nous défendre mais j'ai besoin de ce prêt.Qu"en dites vous?

Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider