Qu'est-ce que le crédit-bail ?

Le crédit-bail est un type de financement utilisé par de nombreux professionnels. Dans quels cas est-il adapté, quels sont les avantages pour le client ?

Qu'est-ce que le crédit-bail ?
Comment fonctionne le crédit-bail, et quels sont ses avantages ?

Le crédit-bail est un mode de financement très utilisé par les professionnels qui souhaitent développer leur entreprise en réalisant des investissements. Alternative intéressante au crédit classique, le crédit-bail permet de renouveler régulièrement ses outils de production et de bénéficier d'un cadre fiscal avantageux.
 

Une définition du crédit-bail

 

Le crédit-bail pour professionnels

Lorsque la banque accorde un crédit-bail à l'un de ses clients professionnels, elle lui loue en réalité du matériel, une machine, un véhicule, etc.
 

La durée du contrat crédit-bail

Le contrat de crédit-bail est conclu pour une durée déterminée. À l'échéance, deux choix s'offrent au professionnel : rendre le bien qui ne lui est plus utile, ou l'acquérir à un prix convenu dans le contrat de départ.
 

Quels sont les avantages du crédit-bail pour le client professionnel ?

 

Une meilleure adaptation de l'outil de production qu'avec un crédit classique

Le professionnel n'est pas propriétaire du bien, il n'a donc pas à s'occuper de la revente s'il souhaite s'en séparer. Le crédit-bail est particulièrement bien adapté aux activités qui nécessitent régulièrement de nouvelles machines ou de nouveaux véhicules.
 

Un financement à 100 % de l'investissement

Contrairement à un crédit classique où le client doit financer une partie de l'achat de sa poche, avec le crédit-bail la banque prend en charge la totalité de l'investissement.
 

Un avantage fiscal non négligeable

Les loyers versés sont entièrement déductibles du résultat de l'entreprise et l'amortissement du bien prévu sur l'échéancier est généralement plus rapide que la durée d'utilisation théorique du bien.
 

Le problème des garanties est résolu

Avec un crédit classique, la banque vous demandera de fournir des garanties. Dans le cas du crédit-bail, vous n'êtes pas propriétaire du bien, il n'y a donc aucune garantie à fournir car en cas de non-paiement des loyers la société de crédit-bail pourra récupérer le bien dont elle est encore propriétaire.
 

Comment mettre en place un crédit-bail ?

Le client signe un contrat avec la société de crédit-bail (souvent une filiale de la banque), et il devra assurer le bien qu'il loue. Ensuite, il faudra verser un loyer mensuel sur toute la durée du contrat. Lorsqu'il prendra fin, le client pourra acquérir le bien pour un montant qui est souvent faible, l'équivalent d'un dernier loyer par exemple.
 
Ce type de crédit est réservé aux entreprises ayant peu de fonds propres (financement à 100 %) mais des perspectives de croissance fortes (changement régulier du matériel). C'est généralement votre banquier qui jugera s'il est plus judicieux d'opter pour un crédit classique ou un crédit-bail.


A lire aussi :

Samantha Soreil Samantha Soreil

Rédactrice et traductrice freelance, Samantha Soreil a suivi un cursus universitaire en langues étrangères appliquées avant de s'orienter vers la finance. Après avoir validé son master en finance et un an d'expérience en banque, elle décide de créer sa propre entreprise à Lyon et travaille en tant que rédactrice et traductrice indépendante spécialisée en économie et finance.

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire
Recevez plus d'infos sur ce thème !

Inscription à la newsletter 100% gratuite

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Valider