Quelle est la fiscalité du rachat d'une assurance vie ?

Le rachat d'une assurance vie peut se faire à tout moment ! Comment profiter de l'avantage fiscal accordé ? 

Quelle est la fiscalité du rachat d'une assurance vie ?
Le rachat d'une assurance vie peut être total ou partiel, ou même programmé sous forme de rente

Trouvez une assurance vie plus avantageuse ! Pour procéder au rachat d'une assurance vie c'est très simple, il suffit d'en faire la demande à la banque qui clôturera les positions en cours sur les différents supports d'investissement et versera l'argent sur votre compte dans les meilleurs délais (il faut généralement compter entre 3 jours et une semaine).
 

Comment se passe le rachat d'une assurance vie ?


On pense souvent à tort que l'argent placé sur une assurance vie est bloqué pour les huit années à venir. C'est entièrement faux, l'argent n'est jamais réellement bloqué, sauf s'il sert de garantie pour un prêt : il faut simplement prendre note des avantages fiscaux accordés aux épargnants, avantages qui commencent à être vraiment intéressants au bout de 8 ans de détention du contrat d'assurance vie.

On distingue trois types de rachat : partiel, partiel programmé et total. Dans le cas d'un rachat partiel, un retrait n'entraine pas la clôture de l'assurance vie. L'argent est simplement versé sur le compte et sera imposé suivant l'ancienneté du contrat d'assurance vie.

Dans le cas d'un rachat total, le contrat d'assurance vie est alors clôturé. Le plus judicieux est de conserver un minimum d'argent sur le compte afin que l'assurance vie ne soit pas clôturée, ce qui permettra de continuer à profiter de l'avantage fiscal de ce type de contrat dans les années à venir.

Il existe une autre formule de retrait, le rachat d'une assurance vie partiel programmé qui permet de se constituer une rente : le détenteur du contrat d'assurance vie programme un versement mensuel, trimestriel ou annuel du montant de son choix.
Il est possible de demander ce rachat partiel programmé à tout moment, mais les sommes retirées seront là encore imposées au taux en vigueur suivant l'ancienneté du contrat.
 

Comment le rachat est-il imposé ? 

Deux modes d'imposition sont possibles pour les plus-values : elles peuvent être ajoutées aux revenus et donc imposées à l'impôt sur le revenu mais les ménages les plus aisés opteront pour le prélèvement forfaitaire libératoire (PFL).

Le PFL est fixé à 35 % pour les retraits effectués avant 4 ans, 15 % entre 4 et 8 ans et 7,5 % au-delà. Dans tous les cas, il faut ajouter les prélèvements sociaux (15,5 %).

Un abattement de 4 600 € (9 200 € pour un contrat détenu par un couple) sera appliqué chaque année sur les plus-values, les personnes qui ont des gains importants ont donc intérêt à étaler les versements sur plusieurs années.


A lire aussi : 

Samantha Soreil Samantha Soreil

Rédactrice et traductrice freelance, Samantha Soreil a suivi un cursus universitaire en langues étrangères appliquées avant de s'orienter vers la finance. Après avoir validé son master en finance et un an d'expérience en banque, elle décide de créer sa propre entreprise à Lyon et travaille en tant que rédactrice et traductrice indépendante spécialisée en économie et finance.

Simulez votre assurance vie

100% Gratuit et Sans Engagement

En cliquant, j’accepte de recevoir des communications de marketing direct envoyées par monportailfinancier.fr et par nos partenaires. .

Simuler

Laissez votre commentaire


«Faites-nous connaître votre opinion. Partagez vos commentaires et vos questions. Ils vont ajouter une grande valeur à cette discussion."

Envoyer commentaire